FANS DU CAEN BASKET CALVADOS
Get Adobe Flash player
« A Chaud »…
Fines Plumes


Résumés Matchs N1

17 0114 Match CBC – Andrézieux

Large victoire du Caen Basket Calvados
contre Andrézieux-Bouthéon
sur le score sans appel de 105 à 60…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

Thomas El Maestro !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Les spectateurs ont pu se régaler ce soir au Palais des Sports avec un spectacle de qualité, mis en place par un Cbc séduisant qui a très vite pris l’ascendant sur son adversaire du jour…

Caen démarre rapidement avec des paniers de Thomas Cornely et Ludovic Chelle qui annoncent déjà la couleur (4-0, 1’02”). Les Andréziens-Bouthéonnais piqués au vif, répondent avec 9 pts d’affilés convertis par Perris Blackwell, Stéphane Néri, Yassine Bassine et Jerrold Brooks III (4-9, 2’30”).
Les Caennais restent calmes et repartent de l’avant, la doublette américaine de Caen BJ Monteiro et Richie Gordon marquent 7 pts pour ramener les 2 équipes à égalité (11-11, 3’34”).
Moustapha Diarra entre alors en lice tandis que Jean-François Christnel réplique (15-15, 5’42”). Aucune des équipes ne prend l’ascendant sur son rival, on assiste alors à une nouvelle égalité (20-20, 7’09”).
En passant un 8 à 2 dans les 2’51” restantes du 1er quart, les cébésistes vont prendre les commandes pour ne plus les quitter (33-22).

Un 2ème quart saignant…
L’écart de 11 pts du 1er quart se maintient jusqu’à la 14ème minute de jeu (39-27), à partir de ce moment là, l’orage qui menacait depuis quelques temps, se met à gronder.
Une pluie de points tombe sur la tête d’Andrézieux, tout d’abord un 3 pts de Justas Sinica, puis 2 paniers de Bryson Pope auxquels on peu ajouter 2 pts de Thomas Cornely portant l’avance à (48-27, 15’56”).
Jean-François Christnel relance enfin son équipe avec un dunk, mais Thomas Cornely répond une nouvelle fois par 3 pts, imité l’attaque suivante par Justas Sinica (54-31, 18’04”).
Un 2ème quart saignant des normands précipite la chute des visiteurs, le 25 à 11 accentue irrémédiablement l’avance des locaux avec +25 en fin de 1ère période (58-33).

A la reprise de la pause, le mal est déjà fait, même si Andrézieux rivalise dans le 3ème quart, rien n’y fait. Aucune des deux équipes ne se démarque, si ce n’est que les attaques prennent le dessus sur les défenses. A la fin de la 30ème minute le score est de (74-48).

Le bateau prend l’eau et coule…
Le dernier quart sera vraiment celui de trop (31-12), le bateau prend l’eau et coule littéralement. Dès l’entame, Caen enquille 9 pts avant que Momar N’Doye n’arrête l’hémorragie (83-50, 31’20”).
Mais le Cbc n’en reste pas là, la triplette Richie Gordon, BJ Monteiro et Justas Sinica en remettent une couche avec 15 pts de plus pendant qu’Andrézieux ne marque que 2 petits pts par Jean-François Christnel (96-52, 34’51”).
Hervé Coudray pour qui le match est gagné depuis longtemps, ouvre le banc, permettant à Eddy Djédjé et Bryan Coudray de pouvoir participer à la fête.
Les 5 dernières minutes ne changeront rien si ce n’est qu’augmenter l’écart déjà très conséquent, et le coup de sifflet final est donné sur le score de 105 à 60, mettant fin au calvaire des visiteurs.

On pourrait dire beaucoup de choses tellement le Cbc a maîtrisé son sujet ce soir, on retiendra surtout la belle prestation collective et le 2ème match de suite où Thomas Cornely retrouve de bonnes sensations.
Un Cbc en pleine confiance, séduisant, qui a pu faire tourner son effectif en prévision de l’échéance de la semaine prochaine contre le 1er du classement, Souffelweyersheim. Sur une bonne dynamique, tous les ingrédients sont là pour rivaliser avec une équipe qui nous avait marché sur les pieds en fin de rencontre lors des matchs allers.

Quant aux Andréziens-Bouthéonnais, mis à part les 7 premières minutes pendant lesquelles ils ont su nous tenir tête, et bien, ils ont pris l’eau de toute part sans pourvoir trouver les solutions au « problème » Caennais.
A part Jean-François Christnel et Jerrold Brooks III à la marque, le restant de l’équipe a marqué le pas dans cette rencontre. Il n’y avait tout simplement pas la place ce soir pour que les visiteurs puissent l’emporter.

A noter la blessure de Théo Ben Aïssou a qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

Le mot du coach, Hervé Coudray, après la victoire contre Andrézieux-Bouthéon !!

Le CBC est reparti sur de bonnes bases en 2017 et l’emporte brillamment contre Andrezieux (105/60).
Après leur victoire à Angers, les Caennais se devaient de confirmer à domicile contre un adversaire qui avait donne du fil à retordre au leader de la poule (Souffelweyersheim) la semaine dernière (Andrezieux menait de 16 pts a 10 min de la fin).
Les spectateurs n’auront pas été déçu car pendant 40′ les normands ont vraiment montré qu’ils avaient franchi un cap depuis la reprise. Le collectif commence vraiment à bien tourner et les joueurs trouvent beaucoup mieux leur place et qui se traduit par une bonne répartion des points avec 8 joueurs à plus de 9 pts.
31 passes décisives, seulement 9 pertes de balle, voila des stats qui font plaisir a voir. Du danger dans le jeu rapide grâce à une bonne défense qui coupe les lignes de passes, du danger à la périphérie avec Ludovic Chelle, Justas Sinica, Thomas Cornely ou Sébastien Cape et du danger près du cercle avec Moustapha Diarra et Richie Gordon.
Tout ceci avec comme chef d’orchestre Thomas Cornely qui retrouve des couleurs depuis 2 matches.
Vendredi prochain, le leader de la poule (Souffelweyersheim) sera un bon test pour le CBC qui aura l’occasion de se rapprocher des equipes de tête en cas de victoire.
Vendredi à 20h00, on vous attend tous très nombreux pour faire du Palais des Sports un chaudron très très chaud.
Let’s go CBC…

Quelques Statistiques  :

CAEN
Thomas Cornely 16 pts (6 rbs, 9 pds), Moustapha Diarra 14 pts (10 rbs), Justas Sinica 13 pts, Brendon James Monteiro 13 pts (6 pds, 5 inter), Richie Gordon 16 pts, Sébastien Cape 13 pts (5 pds), Bryson Pope 11 pts (5 inter), Ludovic Chelle 9 pts (6 rbs), Eddy Djédjé et Bryan Coudray.
8 paniers à 3 pts, 32 paniers à 2 pts et 17/19 (89 %) aux lancers francs.

ANDREZIEUX
Bastien Tardy 4 pts, Yassine Bassine 5 pts, Jerrold Brooks III 13 pts, Stéphane Néri 4 pts (5 pds), Nemanja Kovanusic 2 pts, Momar N’Doye 4 pts, Fevin Freycenet 4 pts, Perris Blackwell 9 pts (7 rbs), Jean-François Christnel 15 pts et Théo Ben Aïssou.
2 paniers à
3 pts, 24 paniers à 2 pts et 6/7 (86 %) aux lancers francs.

35 fautes sifflées lors du match dont 21 pour Andrézieux et 14 contre Caen.


17 0106 Match Angers BC – CBC

Match de haute volée à Angers,
où, le Cbc prend l’avantage sur son homologue en prolongation,
victoire contre Angers BC 101 à 95…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

BJ Monteiro clutch player !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Quel match ce soir salle Jean Bouin à Angers, d’aucun diront que ce n’était pas 2 grandes équipes qui s’affrontaient, mais on a assisté à une rencontre de haute voltige…
C’est le Cbc qui remporte la mise, si cela avait été l’inverse, aucun des 2 protagonistes n’auraient volé sa victoire, bien au contraire, on a tout vu, de l’adresse, de l’envie, de la combativité, du respect, tous les ingrédients pour voir du spectacle…

Il fallait être présent ce vendredi soir pour voir du beau basket…

A’uston Calhoun donne le ton d’entrée avec 3 pts auquel répond Thomas Cornely (3-2, 0’25”).
Ludovic Chelle et Thomas Cornely continuent et permettent à Caen de passer devant (5-6, 1’53”), avant qu’Angers n’allume à 3 pts, tout d’abord avec Thibaut Lonzième puis avec Uzas Rokas (11-8, 4’).
BJ Monteiro y va lui aussi de son tir primé (11-11, 4’20”) avant qu’Hugo Suhard ne redonne de l’air à son équipe (14-11, 5’30”).
BJ Monteiro en remet une « couche » mais les angevins gardent le contrôle et atteignent la fin du 1er quart en tête avec un tir au buzzer de Jérémie Douillet (22-19).

Les locaux ont déjà….
L’entame du 2ème quart tourne à l’avantage des Normands, Richie Gordon et Ludovic Chelle marquent 8 pts de suite (22-27, 11’57”).
Angers revient à égalité par A’uston Calhoun (30-30, 13’26”), puis (32-32, 14’14”) sur un 2 pts de Thibaut Lonzième.
Les 2 équipes restent au « coude à coude », mais dans les 4’30” restantes avant la mi-temps, les caennais souffrent en encaissant un 5 à 13, Moustapha Diarra et Bj Monteiro alimentent la marque, c’est pourtant Jérémie Douillet et les 3 pts de Rokas Uzas A’uston Calhoun et Hugo Suhard qui font des dégâts.
La 1ère période prend fin sur le score de (41-49), et les locaux ont déjà annoncé la couleur avec 9 paniers à 3 pts marqués.

Les cébécistes n’abdiquent pas et passent la « surmultipliée » dès le début du 3ème quart, seulement 2 petits pts de Rokas Uzas pour les Ligériens en 5’53”, tandis que Justas Sinica, Ludovic Chelle, Bj Monteiro et Moustapha Diarra s’en donnent à cœur joie. Les points défilent, l’écart se réduit pour une nouvelle égalité après un dunk de Moustapha Diarra (51-51, 24’).
Les visiteurs continuent (51-58, 25’43”), c’est enfin Thibaut Lonzième qui débloque le compteur de son équipe (53-58, 25’53”) pour mettre fin à une série de 2 à 16 qui malmène son équipe et la relance.
Petit à petit Angers refait son retard, c’est un nouveau 3 pts d’Hugo Suhard qui remet les pendules à l’heure (61-61, 29’05”), au terme des 30 premières minutes le match repart à zéro, 64 partout.

Aucune des 2 équipes ne veut lâcher…
Le dernier quart s’annonce tendu dans le bon sens du terme, bien malin celui qui peut savoir qui va l’emporter.
Aucune des 2 équipes ne veut lâcher, on assiste à de nouvelles égalités (67-67, 30’44”), (75-75, 34’12”), (78-78, 34’19”) et (80-80, 35’17”).
A 56” du terme, Angers mène (85-82) après 2 pts d’Hugo Lonzième, Hervé Coudray prend alors un temps-mort et met en place un système qui permet à Justas Sinica de recoller au score avec un 3 pts (85-85), quelques instant plus tard c’est encore Thibaut Lonzième qui l’imite (88-85), il reste alors 38” de jeu.
Une passe décisive de Thomas Cornely donne l’égalisation à Ludovic Chelle dont la main ne tremble pas (88-88), l’air devient irrespirable, la décision se fera en prolongation.

La prolongation, parlons-en, J Monteiro « clutch Player », il fait très mal puisqu’il aligne 9 pts consécutif permettant à son équipe de se détacher (92-97, 42’30”) alors que l’équipe fait le « job » en défense. La suite ne changera rien, Caen tient sa victoire, mais que ce fut difficile, mais beau…
Résultat final 95-101.

Un Ludovic Chelle libéré, Justas Sinica qui laisse augurer de belles choses, Thomas Cornely en chef d’orchestre et une équipe en pleine éclosion, on en redemande.
Côté angevin, Hugo Suhard et Thibaut Lonzième qui nous on montré tout leur savoir-faire, Rokas Uzas très présent et A’uston Calhoun toujours là dans les bons coups.
Que dire sur l’adresse à 3 pts, juste incroyable, 11/18 (61 %) pour Caen et 16/30 (53 %) pour Angers…

Bravo messieurs les coachs (Hervé Coudray et Vincent Lavandier), vous nous avez offert un match splendide, avec pour relais sur le terrain les joueurs…

Le mot du coach, Hervé Coudray, après la victoire contre Angers BC !!

L’année 2017 commence bien avec une victoire contre Angers après prolongation sur le score de 101/95.

De l’avis des 2 coaches présents vendredi soir, ce match était un match référence pour chaque équipe avec un niveau de jeu vraiment très bon.

Quelques stats permettent de le prouver:
Le nombre de pertes de balles des 2 équipes ( 9 pour le Cbc et 10 pour Angers),
Le pourcentage de réussite a 3 pts (11/18 pour le Cbc et 16/30 pour Angers),
Les évaluations collectives sont excellentes de part et d’autre, 120 pour le Cbc et 95 pour Angers !!!!
« Certainement le meilleur match de la saison », disaient en cœur Vincent Lavandier et Hervé Coudray.

Le match commence tambour battant avec des temps forts de chaque côté, une grosse adresse pour Angers spécialement en 1ère période leur permet de mener 49/41 à la pause, mais le Cbc se reprend dès le début de la 2nde en passant un 16/2 à des angevins ko.
Le CBC a resserré sa défense et ça paye, Moustapha Diarra près du cercle, Bj Monteiro en transition et en drive font mal à leurs adversaires, pendant que Ludovic Chelle et Justas Sinica trouvent la cible à 3 pts.
Parfaitement dirigé par Thomas Cornely, l’équipe joue juste et ne fait que très peu d’erreurs. Les 2 équipes ne se lâchent pas, les tireurs à 3 pts font mouche de chaque côté du terrain et il est nécessaire de jouer une prolongation pour départager les équipes.

Le Cbc maîtrise parfaitement les 5′ supplémentaires en allant provoquer des fautes et en réussissant les LF, mais surtout en défendant avec plus d’intensité et en contrôlant le rebond.

Belle victoire d’équipe, construite de manière intelligente avec belle rentrée de Justas Sinica qui a apporté son adresse et son expérience.
Très bon match également de Moustapha Diarra et de Thomas Cornely ainsi que de BJ Monteiro et Ludovic Chelle.

En jouant de la sorte, en s’entraidant, en s’appliquant à jouer ensemble et à partager le ballon, le Cbc a peut être construit la première marche pour la suite de la saison.

A noter 6 joueurs à plus de 11 pts.

On attend une confirmation avec la venue d’Andrézieux à Caen samedi à 20h00.
On vous attend tous très nombreux pour confirmer cette belle victoire…

Quelques Statistiques :

CAEN
BJ Monteiro 24 pts (11 rbs, 8 fts prov), Ludovic Chelle 19 pts, Justas Sinica 14 pts, Moustapha Diarra 19 pts (8 rbs, 5 fts prov), Thomas Cornely 11 pts (9 pds), Richie Gordon 12 pts, Sébastien Cape 2 pts, Bryson Pope et Eddy Djédjé.
11 paniers à 3 pts, 24 paniers à 2 pts et 20/29 (69 %) aux lancers francs.

ANGERS
Hugo Suhard 25 pts (8 pds), Stephen Nwaukoni 4 pts, Thibaut Lonzième 24 pts (6 fts prov), A’uston Calhoun 11 pts, Anis Gabsi 2 pts, Rokasd Uzas 21 pts (9 rbs), Jérémie Douillet 8 pts, Etienne Joumard, Guillaume Plas et Maxime Djo Ebala.
16 paniers à 3 pts, 18 paniers à 2 pts et 11/18 (61 %) aux lancers francs.

45 fautes sifflées lors du match dont 25 pour Angers et 20 contre Caen.


16 1216 Match CBC – Aurore Vitré B.

Victoire du Caen Basket Calvados
contre l’Aurore de Vitré
sur le score de 82 à 71…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

BJ Monteiro toujours très présent !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Pour le dernier match de l’année, le Cbc qui recevait l’Aurore Vitré Basket avait une obligation de résultat pour atténuer les conséquences de la défaite contre Rueil.

Caen rentre rapidement dans le vif du sujet avec 2 pts de Richie Gordon avant qu’Aleksandar Radulovic n’égalise (2-2, 1’06”).
Les caennais prennent alors les choses en main, en marquant 7 pts par l’intermédiaire de Moustapha Diarra, d’un « and one » de Ludovic Chelle et d’un tir primé de BJ Monteiro pendant que Vitré rate tous ses tirs à 3 pts (9-2, 3’36”).
Le temps-mort de Zoran Durdevic a pour effet de relancer les visiteurs qui marquent 3 paniers à 3pts de suite cette fois-ci, avec 2 shoots de Simon Crétaux aidé de Desmond Quincy-Jones (15-11, 6’).
Richie Gordon et BJ Monteiro redonne alors de l’air aux locaux (18-11, 8’23”), avant que les Vitréens ne se rapprochent avec des LF de Guillaume Mérie et Yann Siegwarth. Le 1er quart prend fin sur le score de (20-17).

Les brétilliens gagnent le 2ème round…
Le 2ème quart s’annonce serré, les deux équipes annoncent la couleur et montrent qu’elles n’ont pas envie de laisser filer le dernier match de l’année.
Même si Caen est présent, ce sont les bretons qui sont les plus efficaces en revenant à égalité (26-26, 14’10”). En prenant 5 pts d’avance (30-35, 17’21”), Vitré ne reste pas à l’abri d’un retour Caennais, qui s’effectue d’ailleurs sous l’impulsion de Ludovic chelle et de Sébastien Cape (35-35, 18’01”).
Ce sont quand même les brétilliens qui gagnent le 2ème round 17 à 24, avec un Guillaume Mérie qui a en grande partie alimenté la marque avec Desmond Quincy-Jones (16 pts à eux deux), et qui rentre un 2 pts au buzzer, renvoyant ainsi les deux adversaires aux vestiaires avec 4 pts d’avance pour son équipe (37-41).

Les normands qui ont régulièrement du mal dans le 3ème quart, commencent encore celui-ci de mauvaise manière, l’attaque caennaise reste silencieuse pendant 3’29”, pendant que Sreten Knezevic enquille 6 pts portant l’écart +10 (37-47, 22’44”).
BJ Monteiro met fin à la disette local, imité quelques secondes plus tard par Darko Cohadarevic (41-47, 33’59”). Les cébécistes ne lâchent rien, Bryson Pope, Darko Cohadarevic et BJ Monteiro ramènent les deux équipes à égalité (51-51, 28’49”).
C’est encore une fois Guillaume Mérie qui fait parler de lui avec un « and one », permettant à ses coéquipiers de rester devant malgré un dernier panier de Thomas Cornely (53-54, 30’).

Une fin de match rocambolesque…
Le dernier quart laisse présager du suspense, (56-56, 31’15”), (59-59, 32’37”), (66-66, 35’49”) et (69-69, 36’58”). Avec toutes ces égalités, il est bien difficile de savoir qui va l’emporter, pourtant Caen se détache en marquant 8 pts consécutifs en 1’12” sans que les vitréens ne trouvent de solutions en attaque (77-69, 38’10).
Quand la réponse arrive avec Guillaume Mérie il ne reste plus qu’1’26” de jeu (77-71), tout reste possible, mais on assiste alors à une fin de match rocambolesque, avec tout d’abord côté caennais l’obligation de prendre un 2ème temps-mort et côté Vitréen une faute technique suivie de deux fautes disqualifiantes donnant au Cbc 5 LF que Ludovic Chelle transforme sans trembler (82-71, 38’36”).
La minute trente secondes restante n’apportera rien de nouveau, la victoire est pour Caen.

Un Cbc plus serein ce soir, qui s’est battu jusqu’au bout et a su trouver les ressources nécessaires pour revenir au score pour faire la différence quand il s’est retrouvé mené de 10 pts.
Côté vitréens, Guillaume Mérie est à créditer d’une grosse partie, mais une adresse peu en verve au-delà de la ligne à 3 pts (5/31) coûte cher au final.
Ceci étant dit, on a assisté à un match agréable, où les 2 équipes ont vendu chèrement leur peau pour gagner.

Un petit clin d’œil au Caen Basket Crew encore une fois présent pour animer les temps-morts et autres coupures, pour le plaisir de toutes et tous…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

1img_9079

Caen Basket Crew !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Quelques Statistiques  :

CAEN
Brendon James Monteiro 16 pts (5 rbs, 2 ctr, 5 fts prov), Ludovic Chelle 14 pts (6 rbs), Bryson Pope 13 pts (4 pds), Richie Gordon 6 pts, Moustapha Diarra 10 pts (5 rbs, 6 fts prov), Thomas Cornely 4 pts,  Sébastien Cape11 pts, Darko Cohadarevic 8 pts, Eddy Djédjé et Camille Eleka.
4 paniers à 3 pts, 23 paniers à 2 pts et 24/34 (71 %) aux lancers francs.

VITRE
Sreten Knezevic 13 pts (9 rbs), Maxence Claveau 3 pts, Guillaume Mérie 21 pts (10 rbs, 5 fts prov), Yves Saint Desmond Quincy Jones 14 pts (5 rbs), Antoine Belkessa 3 pts, Yann Siegwarth 5 pts, Simon Crétaux 8 pts, Aleksandar Radulovic 4 pts (5 rbs) et Slobodan Pejovic.
5 paniers à
3 pts, 20 paniers à 2 pts et 16/19 (84 %) aux lancers francs.

45 fautes sifflées lors du match dont 26 pour le Vitré et 19 contre Caen.


16 1210 Match R.A.C. Basket – CBC

Toujours en grande difficulté à l’extérieur,
Caen s’incline contre le R.A.C. Basket,
sur le score 93 à 74…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

L’esprit guerrier de Bryson n’aura pas suffi !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Grosse déconvenue ce soir à Rueil dans les Hauts-de-Seine, avec un Cbc apathique et en grande difficulté.

Rueil donne le ton, avec 2 paniers de Ronald Anderson JR et Karim Gourari (4-0, 1’06”). Richie Gordon rentre alors en lisse avec 5 pts de suite (4-5, 1’53”).
On assiste ensuite à plusieurs égalités, (7-7, 2’34”), (10-10, 3’36”) et (17-17, 7’23”).
Karim Gourari donne du fil à retordre à la défense Caennaise et Dejan Sencanski allume à 3 pts, pourtant Caen tient bon, avec Sébastien Cape, Thomas Cornely et Ludovic Chelle eux aussi en réussite à 3 pts, fin du 1er quart (23-20).

Les normands en profitent….
Les caennais démarrent fort le 2ème quart, Thomas Cornely et Bryson Pope ramènent les 2 équipes à égalité (25-25, 12’03”).
Les Ruellois sont un peu à la peine en attaque à ce moment du match, les normands en profitent pour prendre un peu le large en portant l’écart à +8 (28-36, 15’04”) après 2 LF de Bryson Pope.
Le R.A.C. est loin d’avoir abdiqué, Dejan Sencanski en remet une couche avec l’appui de Lamine sambé et Jérémy Bichard pour revenir à hauteur de leur adversaire du jour. Les joueurs regagnent les vestiaires sur un score de parité parfaite (43-43).

Le 3ème quart voit les 2 équipes se rendre coup pour coup, (46-47, 22’25”) et (53-52, 25’20”).
A partir de ce moment là, c’est le début de la chute libre pour les visiteurs, une nouvelle équipe entre en « scène », petit à petit les Ruellois creusent l’écart avec Dejan Sencanski et Lamine Sambé à la baguette.
Un dernier tir à 3 pts au buzzer de Lamine Sambé met fin à cette 3ème période avec un net avantage pour les locaux (69-56).

Caen plonge et ne remontera pas…
Le dernier quart ne sera que la continuité d’un acte déjà écrit, Caen plonge et ne remontera pas. Rueil artille de toutes parts, les 3 pts pleuvent et l’écart enfle à vu d’œil pour atteindre 22 pts (86-64, 36’06”).
Rien de plus ni de moins ne se passera dans les dernières minutes, victoire sans conteste de Rueil sur le score de 93 à 74.

Le Cbc voyage mal, avec pour l’instant un point-average en sa défaveur, -16 à Souffelweyersheim, -22 à Rennes, -15 à Gries, -17 à Quimper et -19 à Rueil.

Le Caen Basket Calvados a une Âme.
Tôt ou tard, chacun revêtira ce maillot sublime que le public adore.
Personne ne doit baisser les bras – cela nécessite peut-être quelques remises en question,
mais surtout un cœur vaillant de Vikings Normands.

Rueil de son côté a déroulé en 2ème mi-temps, jeu de transition, jeu rapide, tout y est passé, se permettant même de changer tout son 5 à 1’30” de la fin de la rencontre. Ils ont su s’adapter à notre attaque et notre défense, sans qu’on ne trouve les solutions pour y remédier.

La semaine prochaine dernier match avant les festivités de Noël, contre Vitré, on espère un match plein d’enthousiasme pour que chacun y prenne du plaisir, joueurs, dirigeants, bénévoles, supporters…

Le mot du coach, Hervé Coudray, après la défaite contre Rueil !!

Défaite du CBC en déplacement à Rueil 93/74.
Après une bonne première période où l’équipe montre de la variété offensive (tirs proches du cercle et à 3pts), de la patience et un bon rythme d’attaque ainsi qu’un bon repli défensif qui oblige Rueil à jouer sur 1/2 terrain, le CBC rentre aux vestiaires sur un score de 43 partout.

Les normands auraient pu avoir quelques points d’avance sans un manque d’agressivité au rebond défensif et sur le shooteur adverse (Sencanski 28 pts).

Mais les caennais ne vont pas tenir la distance en 2ème période et voient Rueil prendre l’avantage rapidement sans que l’on sente une véritable réaction d’orgueil de l’équipe. Sans âme et sans Richie Gordon à 4 fautes des le début de la 2nde période, les normands voient leurs adversaires enchaîner jeu rapide et adresse extérieure avec Lamine Sambé ou encore Dejan Sencanski, avec des paniers près du cercle de Ronald Anderson JR.

Dominés outrageusement au rebond (39/26), Rueil score 50 pts en 2ème mi-temps, alors que Caen doit se contenter de 31 pts.

Dernier match de l’année 2016 au Palais des Sports le vendredi 16/12 contre Vitré qui vient de battre le leader Souffelweyersheim. L’équipe du CBC doit retrouver des valeurs indispensables (détermination, cohésion, enthousiasme, sacrifice) pour remporter une victoire importante avant la trêve de Noël. Grosse semaine de travail en perspective pour conserver une place dans les 4 premiers.

Bonne semaine à tous et à vendredi.
Let’s go CBC
Never give up…

Quelques Statistiques :

CAEN
Bryson Pope 9 pts (7 rbs), Ludovic Chelle 7 pts (8 pds), Sébastien Cape 11 pts, Richie Gordon 12 pts, Brendon James Monteiro 8 pts (7 rbs), Thomas Cornely 9 pts, Moustapha Diarra 17 pts (7 rbs), Darko Cohadarevic 1 pt et Eddy Djédjé.
5 paniers à 3 pts, 27 paniers à 2 pts et 5/7 (71 %) aux lancers francs.

RUEIL
Ronald Anderson Junior 16 pts (7 rbs), Jérémy Bichard 10 pts (4 pds), Dejan Sencanski 28 pts, Lamine Sanbé 23 pts (7 fts prov), Sofiane Rafaï 4 pts, Karim Gourari 12 pts (14 rbs, 5 fts prov), Florent Vogneron, Rudy Zulémie, Yohan Solle et Guillaume Daurces.
13 paniers à 3 pts, 21 paniers à 2 pts et 12/21 (57 %) aux lancers francs.

32 fautes sifflées lors du match dont 11 pour Rueil et 21 contre Caen.


16 1201 Match CBC – Vendée Challans B.

Retour gagnant pour Richie Gordon au Palais des Sports de Caen,
avec une victoire contre Vendée Challans Basket
sur le score de 79 à 77…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

Richie Gordon signe son retour avec une victoire !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Après la déconvenue de la semaine passée à Quimper, le Cbc ne se présentait pas devant Challans dans les meilleures conditions.

Sébastien Cape annonce la couleur avec 3 pts au bout de 25”, il faut attendre 2’20” pour voir le 1er pt vendéen marqué par la nouvelle recrue Jordan Barham (6-1, 2’20”).
Challans est à la peine en ce début de rencontre, BJ Monteiro et Darko Cohadarevic porte le score à +12 (13-1, 4’56”), Ibrahim  Saounera entre alors en lice avec 4 pts consécutifs (13-5, 5’48”), mais Caen compte bien garder son avance Bryson Pope, Richie Gordon et Moustapha Diarra alimentent la marque pendant que Dominique Gentil et Djordje Petrovic répondent.
L’écart se maintien et les 10 premières minutes restent à l’avantage des locaux (21-12).

Les Challandais qui bombardent…
Le 2ème quart est une toute autre histoire, les normands qui restent très fébriles, vont plier devant les Challandais qui bombardent à 3 pts.
Une première salve de Djordje Petrivic et Jason Jones voit les visiteurs revenir à 3 longueurs (23-20, 12’34”) et la seconde de 3 paniers à 3 pts de suite (1 d’Antoine Dudit et 2 d’Ibrahim Saounera) permettent aux ligériens de passer en tête (32-37, 18’19”).
Il faut encore une fois un BJ Monteiro de gala pour revenir dans la roue des adversaires (37-38, 19’02”), et c’est Thomas Cornely qui conclut la 1ère période avec 1 LF, égalité parfaite (38-38), les compteurs sont remis à 0, un nouveau match va pouvoir commencer.

Dans le début du 3ème quart, c’est de nouveau Challans qui prend les commandes avec 5 pts d’avance (38-43, 20’51”), pendant ce laps de temps, Darko Cohadarevic trouve le moyen de faire 3 fautes défensives de suite avec pour conséquence un retour immédiat sur le banc.
C’est donc une nouvelle fois BJ Monteiro aidé de Thomas Cornely, qui s’attellent à la tâche pour ramener l’équipe au score (48-48, 33’32”), il s’ensuit plusieurs égalités avant que Moustapha Diarra sur un dunk rageur permette aux cébécistes de repasser devant.
Un 3 pts de Ludovic Chelle au buzzer avec un shoot depuis l’arc de cercle central adverse accroît l’avance à 5 unités (60-55).

Un dernier quart sous haute tension…
Les deux équipes sont là et bien là, avec la ferme intention d’aller jusqu’au bout. Un dernier quart sous haute tension débute donc, dans les premières 5 minutes 22 secondes du dernier quart, Bryson Pope tient la « baraque » en attaque côté calvadosien avec l’appui de Richie Gordon, tandis que du côté de Challans ce sont Ibrahim Saounera, Jordan Barham, Djordje Petrovic et Jason Jones qui répondent (70-67, 35’22”).
Les 2 équipes resteront au coude à coude jusqu’au terme de la rencontre, avec seulement 2 petits d’écart à l’arrivée.
Victoire sur le score de 79 à 77, mais que ce fut difficile.

Le Cbc joue à ce faire peur en alternant le chaud et le froid, ajouté à des fins de match parfois laborieuses. C’est passé très près cette fois-ci et les LF ratés risquent de coûter cher un jour ou l’autre.
Un très bon match de Thomas Cornely qui s’affirme de plus en plus au poste de meneur avec (7 pts, 4 pds, 5 inter et 5 fts prov), BJ Monteiro égal à lui-même et un Richie Gordon en cours de reprise qui se retrouve par obligation à jouer plus que prévu.
Challans qui se trouve dans le bas de classement du championnat, n’est pas vraiment à sa place, avec le talent présent dans cette équipe il y a fort à parier que cela va changer dans les matchs à venir. Match plein d’Ibrahim Saounera, et très belle prestation pour le nouveau venu Jordan Barham. Dominique Gentil et Jason Jones ont su mettre les paniers importants.

Quelques Statistiques  :

CAEN
Brendon James Monteiro 21 pts (6 rbs, 2 ctr, 7 fts prov), Bryson Pope 15 pts (9 rbs, 6 pds), Richie Gordon 10 pts, Moustapha Diarra 10 pts (5 ctr), Thomas Cornely 7 pts (5 rbs, 4 pds, 5 inter, 5 fts prov), Ludovic Chelle 5 pts, Sébastien Cape 7 pts, Darko Cohadarevic 4 pts, Camille Eleka et Eddy Djédjé.
7 paniers à 3 pts, 22 paniers à 2 pts et 14/24 (58 %) aux lancers francs.

GET VOSGES
Antoine Dudit 3 pts, Ibrahim Saounera 17 pts (8 rbs, 7 fts prov), Jason Jones 8 pts, Dominique Gentil 14 pts, Demarco Cox 4 pts (5 rbs),Emmanuel Monceau 3 pts, Djordje Petrovic 13 pts, Jordan Barham 15 pts (6 rbs), Jimmy Durand et Benjamin Thomas.
11 paniers à
3 pts, 19 paniers à 2 pts et 9/16 (56 %) aux lancers francs.

40 fautes sifflées lors du match dont 22 pour le Challans et 18 contre Caen.


16 1126 Match UJAP Quimper – CBC

Le Cbc qui doit faire face à une nouvelle blessure,
s’incline contre l’UJAP Quimper,
sur le score 94 à 77…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

BJ au four et au moulin !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Pas de miracle ce soir en terre bretonne, le Cbc qui doit faire face à de nombreuses blessures depuis le début de saison et avec la nouvelle de Zygimantas Jonusas, doit composer avec.
Les visiteurs n’ont en aucun cas pu résister longtemps face à l’armada Quimpéroise.

Tout va très vite dans cette rencontre, l’UJAP mène (4-0, 1’09”) par Dwight Burke et Jahsha Bluntt, avant que le Cbc n’égalise (4-4, 3’22”) par Bryson Pope et Ludovic Chelle.
1ère et dernière égalité, les Quimpérois vont ensuite tenir la barre jusqu’au port sans vaciller.
Il faut attendre 3’09” avec 3 pts de Sébastien Cape pour que le compteur cébéciste ne se débloque, pendant ce temps Quimper a enquillé 9 pts dont 5 LF, Kevin Mondésir et Dwight Burke sont passés par là (13-7, 6’31).
Un écart de 6 pts qui sera le même à la fin du 1er quart (21-15).

5’40” de disette… 
Dans le 2ème, Caen revient à 3 unités après un « and one » de Bryson Pope (21-18, 10’10”), mais il s’ensuit 5’40” de disette pendant lesquelles l’écart s’accroît (34-20, 15’50”) après 2 nouveaux pts de Bryson Pope.
5 paniers à 3 pts de suite des locaux, (2 pour Mathieu Tensorer, 2 pour Dwight Burke et 1 de Vyacheslav Bobrov) font très mal, mais même avec ces difficultés, le Cbc et BJ Monteiro arrivent à rester tant bien que mal dans la roue jusqu’à la pause avec seulement 11 pts de retard (32-43).
Le jeu collectif de Quimper fait des dégâts, on en est à 15 pds pour les locaux contre 4 pour Caen.

Au retour des vestiaires, la pluie continue de tomber sur des Normands empruntés en attaque et dépassé en défense par le collectif adverse toujours aussi efficace, seul BJ Monteiro tient le cap pour éviter au navire de sombrer (42-57, 25’57”). Mais après une série de 7 paniers à 3 pts, 3 « and one » et un panier à 2 pts des finistériens, Mathieu Tensorer ajoute un nouveau 3 pts (42-60, 26’14”).
Thomas Cornely prend le relais de BJ Monteriro en fin de 3ème quart mais un énième 3 pts de Quimper par Thomas Prost au buzzer, porte l’estocade (48-70).

Le pire n’est pas encore…
Caen est en grande difficulté avant d’aborder le dernier quart, mais le pire n’est pas encore passé, e navire « coule à pic », l’écart enfle à vue d’œil, pour atteindre 32 pts (90-58, 26’04”).
Les 4’ restantes sont anecdotiques, si ce n’est que l’UJAP laisse filer la fin du match, permettant au Cbc de réduire le différentiel en revenant à -17 (94-77).

Victoire de Quimper qui a dominé de la tête et des épaules des caennais fébriles face à un collectif très bien en place (29 pds à 12).
Caen n’avait pas les armes pour lutter contre le leader actuel du championnat.

 

Jeudi prochain, match de la relance au Palais des Sports face à Challans qui n’est actuellement pas au mieux, mais comme à chaque fois, cela sera un autre combat…

Le mot du coach, Hervé Coudray, après la victoire contre l’UJAP Quimper !!

Défaite du Cbc 94/77 chez le leader dans un match où la puissance de frappe intérieure et extérieure de Quimper aura fait la différence. En ce moment cette équipe n’est pas bonne a prendre si l’on regarde les résultats des dernières semaines (victoire chez l’ex leader Souffelweyersheim de 17 pts, victoire à domicile de plus de 40 pts contre Andrezieux, victoire facile contre Vitre…).

Très adroit a 3 pts (11/22) dont 5/5 par Tensorer mais aussi près du cercle à l’image de KevinMondésir, les quimpérois ont fait la course en tête face à une équipe caennaise handicapée par la blessure de Zygimantas Jonusas (déchirure musculaire au mollet à l’entraînement mercredi dernier).

La défense tout terrain normande permettait aux caennais de revenir au contact des finistériens en cherchant à voler des ballons et en concrétisant des situations de jeu rapide.
Les 2 fautes de Darko Cohadarevic et d’Eddy Djedje, et le retour de Richie Gordon qui reprenait après presque 6 semaines d’arrêt, ne donnaient que peu de solutions de rotation. En choisissant de jouer plus petit avec Sébastien Cape associé à Ludovic Chelle ou Thomas Cornely et Bryson Pope en poste 4, les caennais trouvait plus de mobilité pour ainsi mettre plus de vitesse dans leur jeu.
Cela ne suffisait pas pour revenir, puisque la mi-temps était sifflée sur le score de 44/33.

BJ Monteiro quant à lui, mettait beaucoup d’énergie pour tenter de ramener les siens au score mais le festival offensif breton ne faiblissait pas et l’écart enflait de manière importante. Les caennais ne lâchaient pas lors du dernier quart et trouvaient en Sébastien Cape et Thomas Cornely des joueurs pour revenir au score.

La prestation de BJ Monteiro auteur d’un double double (24pts et 10 reb) n’aura pas suffit face à un adversaire qui pourrait bien rester le leader de nationale 1 pendant un bon moment. Avec cette défaite, le Cbc laisse la 3ème place à Rueil et est rejoint par Saint vallier avec 8 victoires et 5 défaites.

Jeudi prochain, le CBC devra se reprendre face à Challans à 20h00 au Palais des Sports de Caen.
Let’s go CBC

Quelques Statistiques :

CAEN
Brendon James Monteiro 24 pts (10 rbs, 6 fts prov),  Thomas Cornely 15 pts (5 inter), Sébastien Cape 14 pts (4 inter), Moustapah Diarra 8 pts, Bryson Pope 9 pts, Ludovic Chelle 2 pts, Darko Cohadarevic 5 pts, Richie Gordon, Camille Eleka et Eddy Djédjé.
4 paniers à 3 pts, 28 paniers à 2 pts et 9/16 (60 %) aux lancers francs.

QUIMPER
Thomas Prost 5 pts (5 pds), Dwight Burke 14 pts (8 rbs, 4 pds, 5 fts prov), Maxime Choplin (6 pds), Mathieu Tensorer 15 pts (5/5 à 3 pts), Jahsha Bluntt 8 pts, Vyacheslav Bobrov 13 pts, Ralph Temgoua 12 pts, Kevin Mondésir 19 pts (5 fts prov), Marc-Antoine Hello 2 pts et Fabien Hérard 6 pts.
11 paniers à 3 pts, 21 paniers à 2 pts et 19/21 (90 %) aux lancers francs.

43 fautes sifflées lors du match dont 19 pour Quimper et 24 contre Caen.


16 1118 Match CBC – Get Vosges

Victoire du Cbc face à une équipe
du Get Vosges très accrocheuse,
sur le score de 79 à 74…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

Ludovic à la baguette !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Le Cbc remporte un match important au terme d’une rencontre qui aura tenu tout le monde en haleine.

Caen rentre très vite dans le match, ce sont Moustapha Diarra, BJ Monteiro et Jonusas Zygimantas (8 pts en 7’25”) qui s’y collent, les paniers rentrent comme des perles tandis que le Get tente de rester au contact par des LF ajoutés aux 2 tirs à 2 pts consécutifs de Malcom Gountas (14-9, 7’25”).
A contrario, pendant que la défense caennaise fait le travail Thomas Cornely, Sébastien Cape et Moustapha Diarra enfoncent le clou, des sursauts de Massé Doumbé et Malcom Gountas limitent la casse (23-15).

Une défense intraitable qui s’intensifie…
Le 2ème quart voit s’asseoir la domination des cébésistes, la pression défensive s’intensifie, difficile dès lors pour le Get de trouver des solutions en attaque.
Avec seulement 2 tirs à 3 pts en 8’45”, 1 de Ibrahima Sidibé et 1 d’Ulysse Adjagba, les visiteurs plient, les locaux en profitent Thomas Cornely, Ludovic Chelle, Moustapha Diarra et BJ Monteiro y vont de leur panier (31-18, 13’22”), Darko Cohadarevic suivi de Bryson Pope en rajoutent (36-21, 16’39”), et 2 banderilles à 3 pts de Ludovic Chelle plus 1 panier supplémentaire de BJ Monteiro portent l’estocade (44-21, 18’28”).
Kyle Tresnak et Payen Boucard permettent difficilement aux Vosgiens d’arriver à la pause avec un retard de 21 pts (46-25).

Connaissant bien l’équipe adverse et sa combativité, il ne faut pas se leurrer, il est fort à parier qu’une réaction risque d’arriver en seconde mi-temps, le résultat n’étant sûrement pas du goût de Laurent Mathis.

Même si les visiteurs retrouvent des couleurs par les shoots à 3 pts, les cébécistes continuent leur marche en avant dès le début du 3ème quart, il faut un Ibrahima Sidibé survolté aidé de Steven Ricard pour ne pas sombrer plus.
Sébastien Cape porte tout de même l’écart à +25 (62-37, 26’30”), tandis qu’Ulysse Adjagba permettent à son équipe de garder pied avec 3 LF et 2 tirs à 3 pts (62-46,28’26”).
La fin du 3ème quart se termine sur 2 LF de BJ Monteiro (66-48).

Trou d’air en vue…
« Et bingo » la réaction tant attendue va arriver, trou d’air en vue du côté du Cbc, cette fois c’est la défense adverse qui prend le dessus, seulement un tout petit pt de BJ Monteiro en 6’54” à se mettre sous la dent.
Pendant ce temps les Vosgiens ont sorti l’artillerie lourde, après 2 pts de Kyle Tresnak et 2 LF de Malcom Gountas (66-52, 31’48”), c’est une pluie de paniers longue distance qui s’abat sur les Normands, par deux fois Steven Ricard et Massé Doumbé alimentent leur compteur avec des 3 pts (69-64, 37’17”).
A 1’27” de la fin, le Get bénéficie de 3 LF + 1 pour une faute technique caennaise, la salle hausse le ton, résultat 1/4, le boulet de canon est passé très près (71-67, 38’33”).
Un dernier 3 pts de Steven Ricard ne changera rien, on a l’habitude du mauvais temps dans notre région, Hervé Coudray et ses joueurs connaissent bien le climat, et à défaut de rompre ils ont su plier pour contenir l’orage, pas de dégât cette fois, le pire a été évité, victoire (79-74).

La grosse dépense d’énergie du 1er et surtout 2ème quart aurait pu coûter cher, les joueurs ont fini le match sur les « rotules » mais on su gérer au mieux la fin de rencontre.
Une marque répartie avec des joueurs qui ont su prendre leurs responsabilités quand il a fallu le faire.
Match avec de l’engagement des 2 côtés, une pléthore de fautes se traduit par 5 joueurs sortis pour 5 fautes, 3 pour Get Vosges et 2 pour Caen.
Un secteur intérieur bien cadenassé a laissé des opportunités aux artilleurs extérieurs gétistes, comme Ulysse Adjagba et Steren Ricard (7 paniers à 3 pts) qui en ont profité, mais cela n’a pas suffi, comme à son habitude le Get Vosges est une équipe généreuse qui ne lâche jamais, mais vraiment jamais rien.
Un quatuor d’extérieurs très actif qui aurait pu renverser la tendance avec Ulyse Adjagba, Steven Ricard, Ibrahima Sidibé et Massé Doumbé très présents.

Quelques Statistiques  :

CAEN
Brendon James Monteiro 14 pts (11 rbs, 2 ctr, 5 fts prov), Moustapha Diarra 19 pts (12 rbs), Thomas Cornely 13 pts (3 inter), Jonusas Zygimantas 11 pts (5 fts prov), Darko Cohadarevic 4 pts (6 rbs, 4 pds, 5 fts prov), Sébastien Cape 7 pts (5 fts prov), Ludovic Chelle 8 pts, Bryson Pope 3 pts, Camille Eleka et Eddy Djédjé.
3 paniers à 3 pts, 24 paniers à 2 pts et 22/35 (63 %) aux lancers francs.

GET VOSGES
Malcom Gountas 9 pts, Ulysse Adjagba 19 pts, Loïc Gigant 3 pts (6 rbs, 6 pds), Guillaume Payen Boucard 4 pts, Ibrahima Sidibé 10 pts, Massé Doumbé 12 pts (10 rbs), Steven Ricard 12 pts (3 ctr), Kyle Tresnak 5 pts (7 rbs), Slobodan Ocokoljic (6 rbs) et Gaylord Lobela.
12 paniers à
3 pts, 12 paniers à 2 pts et 14/22 (64 %) aux lancers francs.

47 fautes sifflées lors du match dont 27 pour le Get Vosges et 20 contre Caen.


16 1108 Match CBC – Centre Fédéral

Le Cbc remporte facilement sont match
contre le Centre Fédéral,
sur le score 86 à 54…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

Le décollage de Bryson Pope !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Pour ne pas vivre la même mésaventure que la saison passée, Caen démarre la rencontre avec une défense de fer d’entrée de jeu, les parisiens sont rapidement pris de vitesse, avec 11 balles perdues dans le 1er quart.
Difficile dès lors de rivaliser sur un début de match sous pression, seul Théo Madelon et Ivan Février trouvent la mire, tandis que les Normands enfilent les perles avec notamment 8 pts de Ludovic Chelle.

Malgré un certain…
Un léger mieux se fait sentir dans le 2ème quart du côté du Centre Fédéral, Caen desserre un peu son étreinte et perd des ballons sur des approximations.
Malgré un certains relâchement, l’écart se creuse quand même inexorablement, et à la fin des 20 premières minutes de jeu le score est de (48-26).

Un 3ème quart équilibré…
Avec 22 pts d’avance à la pause, le Cbc peut aborder la seconde mi-temps sereinement, la défense a baissé d’un cran laissant quelques paniers passer dont 3 à 3 pts qui viennent alimenter la marque du CCFF.
Ce 3ème quart équilibré (22-19) ne bouleversera en rien le dernier acte.

Le dernier quart qui est donc remporté par les cébécistes avec un (16-9) ne sera qu’une simple formalité, dans cette rencontre où il n’y avait plus d’enjeu, score final (86-54).

Sur ce match, Hervé Coudray a fait tourner l’effectif, permettant ainsi par ces rotations de limiter la fatigue des joueurs. Cela a aussi été l’occasion de voir Camille Eleka et Eddy Djédjé, qui ont apporté leur « pierre » à l’édifice.
Tous les joueurs ont marqué, seul bémol au-delà des pertes de balle, c’est une adresse encore une fois bien en-deçà de ce que l’on attend à ce niveau, il faut faire attention en cas de match serré cela peut coûter cher.
Côté spectacle, Camille Eleka, Bryson Pope et BJ Monteiro nous ont régalé de quelques « Dunks ».
Les jeunes poussent de l’INSEP n’ont pas pu rivaliser ce soir notamment dans le jeu intérieur, par contre avec 9 paniers à 3 pts (la moitié des pts de l’équipe), ils ont pu limiter les dégâts.
Cette équipe recèle quelques « pépites » avec Ivan Février, Yanik Blanc et Sofiane Brick pour ne citer qu’eux, qui vont monter en puissance dans les années à venir et que l’on retrouvera très certainement dans les niveaux supérieurs.

Samedi prochain déplacement à Gries, match difficile face à une équipe qui n’est pas au mieux actuellement, et qui aura à coeur de redresser la barre dans sa salle…

Le mot du coach, Hervé Coudray, après la victoire contre le Basket Club d’Orchies !!

Victoire du CBC contre le Centre Fédéral 86/54.
Ce soir, il n’y aura pas eu de suspense grâce à un départ tambour battant, en s’appuyant sur une défense très agressive, les caennais n’ont pas eu de mal à se défaire des jeunes du centre fédéral.
Rapidement mis en orbite grâce aux nombreuses interceptions, le CBC a profité des approximations parisiennes pour prendre le large dès le début du match.

Présent dans le jeu rapide mais aussi à l’intérieur de la raquette avec Moustapha Diarra, les normands ont impose leur physique et ont évité de refaire l’erreur de la saison passée face à cette même équipe, ce qui avait failli leur coûter leur place en play-off.
Avec 8 joueurs à plus de 7 pts, les caennais ont vécu une soirée tranquille sans puiser dans les réserves avant un déplacement à Gries dans 3 jours.
Avec cette victoire, le CBC accède à la 3ème place et espère poursuivre la série de victoires après Orchies, Lorient et le CFBB lors de son prochain match à Gries samedi prochain.

Prochain match à domicile le vendredi 18 novembre au palais des sports de Caen contre GET Vosges Epinal.
Let’s go CBC

Quelques Statistiques :

CAEN
Moustapah Diarra 16 pts (7 rbs, 6 fts prov), Thomas Cornely 2 pts (7 pds, 5 inter), Camille Eleka 8 pts, Eddy Djédjé 7 pts (5 rbs), Bryson Pope 13 pts (4 pds, 4 inter), Brendon James Monteiro 11 pts (6 rbs), Ludovic Chelle 8 pts, Sébastien Cape 2 pts, Darko Cohadarevic 10 pts et Zygimantas Jonusas 9 pts.
5 paniers à 3 pts, 30 paniers à 2 pts et 11/23 (48 %) aux lancers francs.

CENTRE FEDERAL
Yohan Choupas 2 pts, Joël Ayayi 2 pts (4 pds), Nicolas Dorez 11 pts (3 inter, 2 ctres), Théo Maledon 7 pts, Sofiane Briki 10 pts, Essome Miyem 3 pts, Ivan Février 7 pts, Yanik Blanc 12 pts (5 fts prov), Léo Billon et Marko Coudreau.
9 paniers à 3 pts, 8 paniers à 2 pts et 11/17 (65 %) aux lancers francs.

35 fautes sifflées lors du match dont 19 pour le Centre Fédéral et 16 contre Caen.


16 1104 CEP Lorient – CBC

Victoire au bout du suspense du Cbc
contre le CEP Lorient,
sur le score de 74 à 73…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

BJ « clutch player » du match !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Match difficile ce soir à Lorient, où aucune équipe n’a voulu lâcher prise, la victoire choisissant son camp dans l’ultime seconde de la rencontre.

Thomas Cornely marque le 1er panier, Lorient répond aussitôt avec Mathieu Bigote, mais un autre panier de Moustapha Diarra cette fois, redonne l’avantage aux visiteurs avant que Michaël Craion Jr n’aligne 8 pts consécutifs (8-11, 5’35”).
Les caennais répondent, cette fois ils allument à 3 pts par 3 fois, tout d’abord Darko Cohadarevic imité dans la foulée par Thomas Cornely avant la réponse de Jonusas Zygimantas après un 2 pts de Bryson Pope. Lorient reste pourtant au contact avec des paniers de Clément Faroux, Raphaël Giaimo et 2 LF de Mathieu Bigote.
BJ Monteiro clôt le 1er quart sur le score de (17-21).

Bryson Pope et Destin Damachoua se montrent…
Les lorientais reviennent rapidement au score en début de 2ème quart (23-23, 23’10”), mais malgré une série de 3 paniers à 3 pts de Destin Damachoua les Normands restent devant avec une autre série mais de Bryson Pope cette fois (10 pts) entrecoupée de 2 pts de Moustapha Diarra sur une passe décisive de Bryson Pope d’ailleurs (29-33, 17’06”).
Caen avance tandis que les locaux marquent le pas, l’écart atteint alors 8 pts (33-41) sur un dernier tir réussi de Darko Cohadarevic en fin de 1ère mi-temps.

Les cébécistes enfoncent le clou dès le début du 3ème quart, Moustapha Diarra et Jonusas Zygimantas sont passés par là (33-46, 20’57”).
Pourtant rien n’est fait, Raphaël Giaimo (9 pts) se rappelle alors aux bons souvenirs du Cbc en étant au four et au moulin. Il maintient son équipe à flot et permet même à celle-ci de réduire l’écart (48-55, 27’27”).
Quand de son côté l’équipe Normande ne marque que 4 pts en 4’12”, les Bretons eux en enquillent 14, Clément Faroux et Michaël Craion Jr sont alors omniprésents, et tout reste à faire (56-57).

BJ Monteiro « clutch player »…
Dans le dernier quart Caen repart de plus belle, accroissant à nouveau l’écart, BJ Monteiro très présent se montre à son avantage avec 7 pts consécutifs aidé d’un 3 pts de Thomas Cornely, portant le différentiel à +10 (58-68, 34’19”).
Mais comme précédemment Lorient revient, Michaël Craion Jr fait des dégâts, le Cbc reste quand même devant avant qu’un joueur Normand ne « prenne » une faute technique au mauvais moment après un « and one » de devinez qui « Craion », donnant par la même occasion la chance à Mathieu Bigote et son équipe de prendre les commandes, ce qu’il ne se prive pas de faire !!
C’est donc chose faite à 42” du coup de sifflet final (73-72). Et là, on assiste à une fin de match brouillon (qui a perturbé toutes les personnes qui ont suivi le match sur le live) à 1” du terme, BJ Monteiro bénéficie d’une faute sur son shoot à 3 pts, il marque le 1er LF, refusé par l’arbitre parce qu’entre temps Philippe Maucourant a démandé un temps mort.
BJ Monteiro revient donc sur la ligne des LF avec la pression dira-t-on, le 1er rentre, égalité (73-73), le 2nd est râté, la pression est à son comble et le bruit fait fureur derrière le panneau, pourtant la main ne tremble pas, Caen reprend l’avantage (73-74), qui sera le score final d’ailleurs.

Dans un match indécis, Caen balbutie son basket dans les 2 dernières minutes, mais c’était sans compter sur un BJ Monteiro de gala qui a pris ses responsabilités pour être le « clutch player » d’un match qui nous aura tenu en haleine jusqu’à bout.
Score final (73-74).

Lorient n’a pas démérité, loin de là, il a failli faire le hold-up parfait, mais ce sont les Normands qui l’emportent.
Belle prestation de Raphaël Giaimo, Michaël Craion Jr et Clément Faroux…

 

Le mot du coach, Hervé Coudray, après la victoire contre le CEP Lorient !!

Victoire sur le fil des caennais en déplacement au CEP de Lorient (73/74), après un match dans l’ensemble bien maîtrise (+10 dans le dernier quart-temps), les normands ont bien failli offrir aux lorientais une victoire dans le Morbihan.

Un manque de stabilité dans le jeu, capable de bonnes phases de jeu puis d’enchaîner pertes de balle et largesses défensives, a remis les locaux dans le match à quelques minutes du terme.

Sur une action avec panier plus faute, suivi d’une faute technique, les morbihannais profitaient du cadeau pour passer devant les normands à quelques secondes du terme de la rencontre.

Une défense rugueuse du CEP faisait reculer le CBC et obligeait BJ Monteiro à prendre un tir a 3 pts, mais en voulant défendre agressivement, Craion commettait une faute qui envoyait BJ sur la ligne des LF.
En reussissant 2 LF sur 3, il donnait la victoire aux cébécistes devant des Bretons qui venaient de perdre dans les dernières secondes à Souffelweyersheim la semaine dernière.

Le CBC remporte ainsi sa 6ème victoire sur 9 rencontres avant de recevoir dès mardi le Centre Fédéral au palais des sports de Caen, mais doit apprendre à gérer les temps forts des matches pour ne pas laisser les adversaires revenir sur ses talons.

Quelques Statistiques  :

CAEN
Brendon James Monteiro 19 pts (7 rbs, 3 inter, 8 fts prov), Bryson Pope 17 pts, Moustapha Diarra 13 pts, Thomas Cornely 8 pts, Jonusas Zygimantas 8 pts, Darko Cohadarevic 5 pts, Sébastien Cape 2 pts, Ludovic Chelle 2 pts, Eddy Djédjé et Camille Eleka.
5 paniers à 3 pts, 21 paniers à 2 pts et 17/26 (65 %) aux lancers francs.

LORIENT
Destin Damachoua 13 pts (5 rbs, 6 fts prov), Mathieu Bigote 8 pts, Clément Faroux 9 pts (4 inter), Jared Newson 5 pts, Raphaël Giaimo 15 pts (6 rbs), Michaël Craion Jr 23 pts (6 pds, 9 fts prov), Sylvain Sautier, Léon Alexander, Christophe Sigiscar et Valantin Amice.
5 paniers à
3 pts, 20 paniers à 2 pts et 18/26 (69 %) aux lancers francs.

42 fautes sifflées lors du match dont 17 pour le Lorient et 25 contre Caen.


16 1028 Match CBC – Basket Club d’Orchies

Le Cbc se rassure en remportant son match
contre le Basket Club d’Orchies,
sur le score 73 à 69…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

Une 1ère réussie pour Zygimantas Jonusas !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Le Palais des Sports de Caen une nouvelle fois bien garni (2 800 spectateurs) recevait ce soir le Basket Club d’Orchies.

On sent bien que les 2 équipes…
Moustapha Diarra marque les 4 premiers pts de Caen, suivi par Darko Cohadarevic, tandis que Benjamin Curtis Smith avec 3 pts et Neiko Hunter avec 5 pts passent aussi à l’action (6-8, 4’14”). Les caennais reviennent à égalité avec 2 LF de Moustapha Diarra (8-8, 4’28”), mais c’est bien Orchies qui mène la danse avec quelques paniers réussis de Zarko Rakocevic. Bryson Pope, Ludovic Chelle et BJ Monteiro alimentent la marque, pour éviter que les Orchésiens ne s’envolent.
On sent bien que les 2 équipes ne jouent pas libérées, les derniers résultats n’incitent pas les adversaires à se livrer facilement et le 1er quart prend fin sur le score de (15-20).

Dans le 2ème quart c’est Zygimantas Jonusas qui ouvre le bal avec ses 2 premiers pts sous les couleurs caennaises, quand Sébastien Cape l’imite avec 5 pts permettant aux Normands de revenir et de passer même en tête au tableau d’affichage (22-21, 22’32”).
Il s’ensuit un chassé-croisé entrecoupé d’égalités avant qu’à 2” de la mi-temps, Souatara Cissé ne plante un 3 pts permettant à son équipe de rester devant (36-38).
Rien n’est fait, la victoire n’a pas encore choisi son vainqueur, tout reste possible.

Les équipes restent aux…
Darko Cohadarevic ramène les 2 opposants à égalité dès le début du 3ème quart (38-38, 20’16”). Les 2 équipes restent à nouveau au coude-à-coude, avec encore des égalités au programme (40-40, 21’42”), (49-49,25’59”) et (55-55, 29’07”) après une faute anti-sportive de Caen.
49” plus tard c’est au tour des Orchésiens de « prendre » la même sanction donnant l’occasion à Sébastien Cape de remettre son équipe devant (57-55).

Le dernier quart sera décisif, puisque le résultat n’est pas encore définitif. Les Orchésiens marquent le pas en ce début de dernier quart, Zygimantas Jonusas et Ludovic Chelle en profitent avec 2 paniers à 3 pts pour creuser l’écart qui en arrive à (71-63, 28’09”), soit 8 pts d’avance après 2 nouveaux pts de Moustapha Diarra, mais un cafouillage des locaux dans les 2 dernières minutes du match permet à Orchies de revenir à 3 pts, Hervé et ses joueurs vont pourtant réussir à assurer l’essentiel, la victoire (73-69).

Il y a du mieux mais le malade est encore convalescent. Le principal est là, la victoire, celle-ci est d’ailleurs importante pour relancer la machine en emmagasinant de la confiance pour la série de 3 matchs en 9 jours qui aura lieu du 4 au 12 novembre.
Les 2 équipes étaient en plein doute avant cette rencontre, celui qui allait perdre ce match, allait se retrouver dans une situation délicate, et c’est Orchies qui s’y colle (une équipe qui n’est pas à sa place avec ce qu’elle a montré), mais la saison est longue et loin d’être finie.
Bon rétablissement aux 2 joueurs d’Orchies qui se sont blessés, Anthony Racine (cheville) et Neiko Hunter (genou).

Vendredi prochain déplacement à Lorient, dans le but d’engranger un peu plus de confiance…

Quelques Statistiques :

CAEN
Zygimantas Jonusas 11 pts (7 rbs), Moustapah Diarra 20 pts, Ludovic Chelle 8 pts (4 pds), Sébastien Cape 11 pts, Bryson Pope 8 pts (6 rbs), Brendon James Monteiro 9 pts (8 rbs), Darko Cohadarevic 6 pts (6 rbs), Thomas Cornely (5 pds), Camille Eleka et Eddy Djédjé.
4 paniers à 3 pts, 25 paniers à 2 pts et 11/19 (58 %) aux lancers francs.

ORCHIES
Anthony Racine 5 pts, Neiko Hunter 8 pts Joffrey Verbeke 9 pts, Souarata Cissé 9 pts (5 rbs), Moustapha diop 1 pt, Chrislain Cairo 6 pts, Benjamin Curtis Smith 22 pts (6 pds, 7 fts prov), Zarko Rakocevic 9 pts (10 rbs) et Hugo Dumortier.
8 paniers à 3 pts, 17 paniers à 2 pts et 11/16 (69 %) aux lancers francs.

33 fautes sifflées lors du match dont 18 pour Orchies et 15 contre Caen.


Les Derniers Articles

    Brad Waldow, un poste 5 au CBC !!

    Les dirigeants du Caen Basket Calvados ont bouclé le recrutement de l’effectif professionnel en enrôlant Brad Waldow (2,08m – 113 kgs), un solide poste 5 américain en provenance de Pologne. Âgé de 26 ans, le Texan né à Houston, sort d’une excellente université figurant parmi les meilleures du pays, Saint Mary’s, progressant chaque saison, en […]

    plus...

    Mel Esso-Essis, un espoir au CBC

    Les dirigeants du Caen Basket Calvados finalisent le recrutement de l’effectif pour la saison 2018/2019 en recrutant un jeune ailier, Mel Esso-Essis (20 ans) en provenance du champion de France de Jeep Elite, Le Mans. Le natif de Chambray-les-Tours (37) a fait ses premiers pas dans la Sarthe, à Sablé, de poussin jusqu’en minime, avant […]

    plus...

    Gaëtan Clerc, un poste 2/1 au CBC !!

    Le Caen Basket Calvados poursuit sa phase de recrutement en enrôlant Gaëtan Clerc (1,89m) en provenance du Sluc Nancy (Pro B). Ce combo-guard peut donc évoluer sur les deux postes de meneur de jeu et d’arrière. Âgé de 26 ans, le natif d’Ecully (Rhône) possède déjà un beau palmarès. Formé au Sluc Nancy, il remporte […]

    plus...

    Paul-Lou Duwiquet, un poste 2 au CBC !!

    Le staff du Caen Basket Calvados poursuit la construction de son effectif pour la saison prochaine en annonçant la signature de Paul-Lou Duwiquet (1,95m) en provenance de Quimper (Pro B). Âgé de 23 ans, le natif de Calais occupe le poste d’arrière et peut évoluer en tant que meneur de jeu. Formé à Gravelines de […]

    plus...

    Jerrold Brooks, un meneur US au CBC !!

    Le staff du Caen Basket Calvados poursuit la construction de l’effectif version 2018/2019 en vue d’aligner une équipe compétitive pour sa 2ème saison en Pro B. Après les prolongements de contrat de Marc-Eddy Norelia, BJ Monteiro, Bryson Pope et David Ramseyer, ainsi que le renfort d’Aurélien Salmon, c’est un meneur de jeu américain qui débarque […]

    plus...

    Aurélien Salmon, un poste 4 au CBC !

    Après le prolongement d’une année de contrat de Marc-Eddy Norelia, les dirigeants du CBC poursuivent la construction du nouvel effectif pour la saison 2018/2019. La première recrue, qui renforcera le roster, arrive de la Pro A avec Aurélien Salmon (2,02m) qui évoluait à Boulazac, et a signé pour 2 saisons à Caen. Âgé de 31 […]

    plus...

    Antoine Michon, le nouveau coach du CBC !

    Afin de remplacer Hervé Coudray en fin de contrat et non prolongé après cinq belles années au club, les dirigeants souhaitaient trouver un profil expérimenté ayant une très bonne connaissance de la Pro B avec un projet à moyen terme. Ils ont jeté leur dévolu sur Antoine Michon, un profil correspondant parfaitement à la recherche. […]

    plus...

    Chorale Roanne Basket

    Le Caen Basket Calvados reçoit ce vendredi, pour le compte de la 6ème journée de Pro B, le co-leader invaincu (avec Lille et Orléans), la Chorale de Roanne. Auteur d’une dernière saison mitigée eu égard aux prévisions des spécialistes le désignant parmi les favoris pour la montée en Pro A, ne terminant qu’à une modeste […]

    plus...

    David Ramseyer, un intérieur franco-suisse au CBC !

    Après quasiment cinq semaines de recherche, les dirigeants du Caen Basket calvados ont déniché l’intérieur tant attendu afin de pallier la blessure de Marc-Eddy Norelia. Le staff a jeté son dévolu sur David Ramseyer (2,02m), un poste 5/4 ayant la double nationalité française et suisse. Agé de 30 ans, David est né, et a été […]

    plus...

    Anthony Odunsi, pigiste au CBC !

    Le Caen Basket Calvados vient de faire appel à un pigiste médical pour pallier l’absence de BJ Monteiro pendant un mois.  Le staff a jeté son dévolu sur Anthony Odunsi (1,90m) , un poste 2 doté d’un double passeport américain et nigérian, avec le statut « Cotonou ». Âgé de 25 ans, Anthony a été formé aux […]

    plus...