FANS DU CAEN BASKET CALVADOS
Get Adobe Flash player
« A Chaud »…
Fines Plumes


Résumés Matchs N1

1 2 3 5

17 0407 Match CBC – RAC Basket

Victoire ce soir du Cbc contre le Rueil Athletic Club Basket,
sur le score de 86 à 78,
il ne reste plus qu’une marche à monter…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

Thomas le chef d’orchestre !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Avec cette nouvelle victoire ce soir contre le Rueil Athletic Club Basket, le Cbc se raproche encore un peu plus de la montée directe en Pro B. Encore un petit effort et ce sera, mission accomplie…

Même si Caen trouve très vite ses marques (5-2, 56”), puis (12-6, 2’59”) après 3 pts de Ludovic Chelle et 2 pts De BJ Monteiro sur une pd de Thomas Cornely, ce sont les Rueillois qui vont malmener les joueurs Normands.
En effet, sur l’action suivante, Jérémy Bichard marque 2 pts, une réaction caennaise un peu confuse donne lieu à une faute technique. Avec 1 LF transformé suivi d’une remise en jeu qui permet à Lamine Sambé de ramener les 2 équipes à égalité avec 3 pts (12-12, 3’59”), le match est lancé.
Les Hauts-Seinais n’en restent pas là, si Richie Gordon redonne l’avantage avec un LF (12-13, 4’18”), Lamine Sambé, Yohan Solle, Ronald Anderson Jr et Karim Gourari creusent le trou. 5 pts de Thomas Cornely en fin de quart limitent la casse, mais laisse les visiteurs du jour avec une légère avance (20-26).

C’est Caen qui a…
Dès l’entame du 2ème quart, Ronald Anderson Jr rajoute 2 pts supplémentaires (20-28, 10’17”). 2 paniers à 3 pts de Justas Sinica et Richie gordon, auxquels on ajoute 2 LF Bryson Pope remettent les pendules à l’heure (28-28, 22’07”).
D’autres égalités vont suivre (32-32, 15’32”), (34-34, 26’36”) et (36-36, 17’07”). Lamine Sambé et Jérémy Bichard permettent à leur équipe de rester devant (38-41, 18’30”), mais c’est Caen qui a le dernier mot avec 5 pts consécutifs, pour prendre les commandes juste avant la mi-temps (43-41).

Au retour des vestiaires, les locaux mettent la pression sur les visiteurs, BJ Monteiro, Thomas Cornely et Ludovic Chelle sont actifs en attaque, seul Ronald Anderson Jr, Jérémy Bichard et Lamine Sambé répondent, cependant Caen accentue son avance (57-48, 22’12”).
Sous l’impulsion de Moustapha Diarra, le rouleau compresseur ne ralenti pas et quelques minutes plus tard le score est de (66-51, 25’24”), un écart qui va encore gonfler. Les points pleuvent, et avec un 33 à 19 en 10’, le matelas de +16 en fin de 3ème quart va permettre de voir venir.

Oui oui, on ne rêve pas…
Le dernier quart voit la défense de Rueil monter de plusieurs crans, l’attaque des locaux est plus qu’enrayée avec seulement 2 petits points de Sébastien Cape en 7’07” de jeu. Oui, oui, on ne rêve pas, de -16 en début de 4ème quart-temps, Rueil revient à -7 (78-71, 36’51”), ce qui aurait pu être encore plus restreint si la réussite aux LF (6/10) avait été plus élevée.
C’est BJ Montreiro qui débloque enfin le compteur caennais (80-71, 37’07”), les assauts répétés des Altoséquanais n’y feront rien, ci ce n’est de provoquer des fautes à tout va (15 LF tentés en 10’). Les Cébécistes gèrent et les dernières secondes ne se joueront pas, chacun attendant que la sirène sonne. La victoire est acquise et rapproche un peu plus l’équipe du niveau supérieur, résultat final (86-78).

Des caennais qui ont du cravacher surtout dans le dernier quart pour pouvoir l’emporter, un BJ Monteiro exemplaire surtout avec sa blessure, mais toujours égal à lui-même. Thomas Cornely en chef d’orchestre qui a su mener l’équipe de main de maître.
Mais encore une fois une équipe solidaire, avec des joueurs qui ont pris le relais quand il le fallait.

Côté Rueillois, une large domination aux rbs offensifs, mais malgré leur courage les joueurs n’ont pas pu faire la différence face au leader du championnat.

Quelques Statistiques :

CAEN
Brendon James Monteiro 22 pts (7 rbs), Thomas Cornely 14 pts (9 pds, 5 rbs), Moustapha Diarra 8 pts (6 rbs), Sébastien Cape 6 pts (5 rbs), Bryson Pope 6 pts (5 rbs), Justas Sinica 8 pts (6 rbs),  Etienne Plateau 6 pts, Ludovic Chelle 6 pts Richie Gordon 10 pts et Bryan Coudray.
8 paniers à 3 pts, 21 paniers à 2 pts et 20/24 (83 %) aux lancers francs.

RUEIL
Willam David Felder Jr 11 pts (8 rbs), Ronald Anderson Jr 15 pts (12 rbs), Jérémy Bichard 15 pts (6 rbs, 5 fts prov), Lamine Sambé 20 pts (6 fts prov), Sophiane Rafai 5 pts (5 rbs), Yohan Solle 4 pts, Karim Gourari 8 pts (6 rbs), Guillaume Daurces et Rudy zulémie.
8 paniers à 3 pts, 18 paniers à 2 pts et 18/24 (75 %) aux lancers francs.

45 fautes sifflées lors du match dont 22 pour Rueil et 23 contre Caen.


17 0401 Match VCB – CBC

Victoire après prolongation du Cbc,
contre Vendée Challans Basket,
sur le score de 92 à 86…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

Justas intraitable à 3 pts (7/10) !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

C’est dans une salle pleine à craquer que le Cbc s’est défait de son adversaire du jour, et non sans mal. Un match avec énormément d’intensité et des défis physiques à n’en plus finir…

Les caennais marquent le premier panier de la rencontre par Richie Gordon, auquel répond Demarco Cox (4-2, 1’22”). Caen décide alors de mettre le « turbo », Sébatien Cape, Thomas Cornely et Richie Gordon enquillent 7 pts consécutifs (2-9, 1’54”).
Un LF de Dominique Gentil et 2 nouveaux pts de Demarco Cox ramène les locaux au score, mais un premier missile à 3 pts de Justas Sinica redonne de l’avance à des visiteurs qui trouvent leur cible facilement (5-12, 3’25”).
Même si Justas Sinica continue sur sa lancée, Emmanuel Monceau et Djordje Petrovic limitent la casse, mais 2 pts supplémentaires de Moustapha Diarra laissent les challandais à -6 (12-19, 6’06”).
A partir de là, la foudre s’abat sur les joueurs normands, il n’y a plus qu’à courber l’échine et attendre que l’orage passe.
Djordje Petrovic sonne la charge, Ibrahim Saounera lui emboîtant le pas, imité par Olivier Gouez et Emmanuel Monceau, Caen encaisse un 17 à 0.
Avec seulement 2 petits pts de Bryson Pope dans les 3’54” restantes du 1er quart, la mission s’annonce difficile (29-21).

Une intensité impressionnante…
Après l’orage et la pluie vient le beau temps dit-on, Djordje Petrovic porte l’écart à +10 (31-21, 10’09”), mais quoi qu’il en soit les cébécistes vont grignoter petit à petit leur retard.
C’est Moustapha Diarra qui s’y colle, suivi d’un 3+1 de Justas Sinica et d’un dunk de Bryson Pope, permettant de raccrocher le wagon (34-31, 12’49”).
Du côté des vendéens il y a un peu de moins bien en attaque, seul Djordje Petrovic arrive à tirer son épingle du jeu avec 6 pts en 5’. Pendant ce temps le Cbc est revenu à égalité (34-34, 13’19”). Il s’en suit plusieurs autres égalités, avec des changements de leader réguliers.
Caen regagne les vestiaires avec 1 pt d’avance, mais quelle dépense d’énergie dans cette première période, le jeu se déroule avec une intensité impressionnante, il est difficile de croire que cela va pouvoir durer tout le match, on s’attend à un moment à une baisse de régime de part et d’autre (45-46).

Même si les 2 équipes restent au coude-à-coude en début de 3ème quart, l’adresse des visiteurs tombe à nouveau en panne, si Moustapha Diarra et BJ Monteiro trouvent la mire, Demarco Cox, Ibrahim Saounera, Djordje Petrovic et un 3 pts de Dominique Gentil donne 8 pts d’avance au VCB (58-50, 24’50”).
Les locaux conservent ainsi un matelas de 7 pts jusqu’à 28’48” de jeu, avant de prendre un 8 à 0, 2 pts de BJ Monteiro et surtout 2 nouveaux missiles à 3 pts de Justas Sinica en 45”, (62-63).

La maladresse récurrente…
Le 4ème quart part sur les mêmes bases que la fin du 2ème, aucune des deux équipes n’arrivant à prendre l’ascendant sur l’autre, la maladresse récurrente du Cbc aux LF ne lui permet pas de pouvoir en profiter (65-65, 30’30”) après 3 pts de Matthew Gibson.
Dans les 4’24” suivantes seul Demarco Cox marque un LF (66-65, 34’54”), les défenses annihilant toutes les velléités offensives des 2 équipes. Le chassé croisé reprend alors ses droits pour aboutir à une égalité parfaite à la fin du temps réglementaire (77-77), envoyant les 2 adversaires en prolongation.

PROLONGATION
Il est dit que la différence se fera en prolongation, les échanges des 2 premières minutes voient Caen prendre un certain avantage avec 3 pts de BJ Monteiro et un lay-up de Thomas Cornely (80-85, 41’50”). Justas Sinica définitivement intraitable ce soir en remet une couche après 2 pts de Domique Gentil (82-88, 43’15”).
Emmanuel Monceau redonne un peu d’espoir à ses coéquipiers (84-88, 43’38”), mais c’est finalement le Cbc qui aura gain de cause en finissant sur 2 LF de l’inévitable Justas Sinica, mettant fin à un long marathon, victoire de Caen (86-92).

Match avec une grosse intensité défensive et de nombreux duels physiques.
Côté caennais, un gros match à 3 pts de Justas Sinica, un BJ Monteiro toujours aussi précieux (17 pts, 11 rbs, 7 pds, 5 fts prov) et Thomas Cornely 8 pds, sans oublier tous les autres joueurs qui ont permis cette victoire.

Côté challandais un Emmanuel Monceau percutant avec un gros impact physique, qui possède encore une large marge de progression dans d’autres secteurs du jeu. Demarco Cox dans ses standards (15 pts 9 rbs) et un Djordje Petrovic toujours aussi précieux. Sans oublier bien évidemment les autres joueurs sans qui, rien ne serait possible.

Ce soir c’est Caen qui fait la différence, bonne fin de saison à vous amis challandais, et merci pour votre accueil !!

Le mot du coach, Hervé Coudray, après la victoire contre Challans !!

Grosse victoire après prolongation à Challans sur le score de 86/92…

Le CBC n’a pas craqué en déplacement face à l’équipe en forme du moment (5 victoires consécutives) dans une salle très chaude.

Apres un bon depart des normands qui laissent parler leur collectif et leur permet de trouver des tirs faciles près du cercle ou à 3pts, les joueurs de Challans décident de durcir considérablement le jeu avec l’idée de perturber le CBC. De +9 en notre faveur, le score s’inverse complètement et c’est challans qui prend l’ascendant pour mener de 10 pts quelques minutes plus tard. Les normands se reprennent progressivement et retrouvent leur fonds de jeu pour virer en tête à l’issue des 20 premières minutes (46/45).

Cette première période aura permis à Justas Sinica de montrer son adresse à 3 pts (il finira a 7/10 à cet exercice sur l’ensemble du match), et à Moustapha Diarra d’imposer sa taille et sa mobilité près du cercle.

La 2ème période va être une nouvelle fois très engagée et les équipes se rendent coup pour coup, 65/65, 75/75… Les défenses prennent le pas sur les attaques et les équipes doivent avoir recours au prolongation pour se départager suite à une maladresse impressionnante du CBC aux LF (0/6 pour BJ Monteiro). Bien emmenés par Ludovic Chelle et Justas Sinica, avec des tirs longues distances, et par la présence au rebond de Moustapha Diarra, les caennais contrôlent complètement cette prolongation et s’imposent brillamment de 6 pts après 2 LF de Justas Sinica, meilleur scoreur normand ce soir.

Il reste 3 matches à jouer (dont 2 à domicile Rueil et Angers), l’Ujap Quimper ayant gagne, il nous faut encore 2 victoires pour s’assurer et terminer 1er de la saison régulière.

Aucun match ne sera facile, nous ne devons rien lâcher, il va falloir jouer les rencontres avec l’idée que chaque match soit une finale. Aborder tous les matches en mode playoffs et avoir envie de les remporter les uns après les autres.

L’équipe doit rester solidaire et elle vous attend encore plus nombreux que contre Quimper pour la pousser vers la victoire le vendredi 7 avril à 20h00 au Palais des Sports de Caen.
Attention tous en blanc et prêt pour le clapping et remporter une nouvelle victoire.

Let’s go CBC…

Quelques Statistiques  :

CAEN
Justas Sinica 26 pts, Brendon James Monteiro 17 pts (11 rbs, 7 pds, 5 fts prov), Moustapha Diarra 13 pts (6 rbs), Ludovic Chelle 8 pts, Bryson Pope 12 pts, Thomas Cornely 8 pts (8 pds, 5 rbs), Sébastien Cape 2 pts, Richie Gordon 4 pts et Bryan Coudray.
13 paniers à 3 pts, 24 paniers à 2 pts et 5/17 (29 %) aux lancers francs.

CHALLANS
Ibrahim Saounera 13 pts (6 pds), Matthew Gibson 8 pts, Dominique Gentil 11 pts (8 rbs), Demarco Cox 15 pts (9 rbs), Emmanuel Monceau 17 pts (7 rbs, 8 fts prov), Djordje Petrovic 18 pts (5 pds), Elias Branki et Antoine Dudit.
9 paniers à
3 pts, 21 paniers à 2 pts et 17/22 (77 %) aux lancers francs.

35 fautes sifflées lors du match dont 15 pour Challans et 20 contre Caen.


17 0323 Match CBC – UJAP Quimper

Ce soir un seul vainqueur,
et c’est le Cbc qui tire son épingle du jeu,
en battant l’UJAP Quimper sur le score 76 à 64…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

On n’y est pas encore, mais c’est sur la bonne voie !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Quel match ce soir au Palais des Sports de Caen, tous les ingrédients étaient là pour passer un très bon moment. Du monde, deux belles équipes, de l’engagement physique et du respect.
Il n’y a qu’un vainqueur, mais bravo messieurs pour ce splendide spectacle…

Les 2 premiers points sont pour Richie gordon auquel répond Kevin Mondésir (2-2, 0’52”), cette égalité est suivie d’une autre quelques instants plus tard (4-4, 2’03”).
Il est dit qu’en ce début de match que les 2 équipes doivent rester au coude à coude, on en est donc à (8-8, 3’20”), avant que l’UJAP passe devant après un LF de Kevin Mondésir (8-9).
A partir de là, le Cbc prend les choses en main, Richie Gordon intraitable dans ce 1er quart aligne 7 pts accompagné de Justas Sinica avec 3 pts (19-8, 5’16”). Si on croit que l’affaire est bien partie et que ça va être simple, c’est bien mal connaître l’équipe de Laurent Foirest.
Les quimpérois reprennent leur marche en avant avec des paniers de ses 3 étrangers Jahsha Bluntt, Vyacheslav Bobrov et Dwight Burke, pendant que Caen marque le pas. Ils arrivent ainsi à passer devant à 13” de la fin des 10 premières minutes (20-21, 9’47”).
Mais les locaux virent quand même en tête avant le début du 2ème quart avec un « and one » d’Etienne plateau (23-20).

La partie est loin….
Dwight Burke remet tout le monde d’accord dès la reprise (23-23, 10’32”), mais les caennais reprennent un peu d’air avec Moustapha Diarra et Bryson Pope (28-23, 22’).
Les cébécistes arrivent alors à garder un écart qui oscille entre 5 à 9 pendant les 8 minutes qui suivent, pour finir à +6 au terme de la 1ère mi-temps (41-35).
Pourtant, la partie est loin d’être fini, les Bretons ne s’avouent jamais battu, (et c’est un Breton qui vous le dit !!)…

Le 3ème quart ressemble au 2ème, le Cbc prend plusieurs points d’avance et à chaque fois Quimper recolle au score sans toutefois passer devant, (46-37, 21’56”), (46-40, 22’23”), (48-40, 23’35”) et (50-46, 24’59”). L’élastique se tend et se détend mais ne casse pas, chaque occasion mal exploitée profite aux visiteurs pour combler le retard.
A ce petit jeu, les caennais arrivent à donner un coup de « collier » dans les 3’30” restantes, des paniers de BJ Monteiro, Moustapha Diarra, Bryson Pope et LF de Justas Sinica donnent 11 points d’avance à la 30ème minutes, de leur côté Dwight Burke et Jahsha Bluntt limitent la casse (59-48).

Le Cbc reste maître à…
Le dernier quart voit le Cbc conserver 10 points d’avance pendant 3’30”, avant que l’écart ne se réduise à nouveau (64-58, 34’26”) après 1 LF de Fabien Hérard. La fin de rencontre aurait même pu basculer après une faute technique de Caen pendant le temps-mort d’Hervé Coudray (34’29”), donnant 1 LF marqué (64-59) plus une remise en jeu à l’UJAP qui n’en profitera pas outre mesure.
Sébastien Cape fait alors à son tour parler de lui, et tel un feu follet, il donne le tournis à la défense Bretonne en enquillant 6 pts de suite, portant la différence à +11 (70-59, 26’28”).
Un matelas qui sera suffisant pour aller jusqu’au bout, le Cbc reste maître à bord, les derniers points côté Quimpérois de Maxime Choplin n’apporteront rien de plus, et c’est Richie Gordon qui clos les débats avec 3 points marqués sur LF, victoire (76-64).

Des caennais qui ont maîtrisé le match et gérer la pression défensive de leur adversaire, l’UJAP de son côté a aussi subit la défense imperméable de caennais qui ont joué crânement leur chance.

Un match très plaisant dans tous les sens du terme, avec 2 très belles équipes ce soir sur le plancher de Caen. Des équipes, qui, si tout ce passe bien, on devrait retrouver la saison prochaine en pro B, mais patience est mère de sûreté, le championnat n’est pas encore fini et tout reste possible.

 

Le mot du coach, Hervé Coudray, après la victoire contre Quimper !!

Victoire du  Cbc 76/64 face à l’UJAP Quimper.

Dans un palais des sports encore une fois plein à craquer, le CBC a remporté une victoire importante qui lui permet de conserver la tête du championnat de Nationale 1 et de se donner un joker pour les 4 derniers matches.

Une ambiance des grands soirs, avec plus de 3000 supporters tous vêtus de blanc et 2 équipes qui développent un très bon basket offensivement comme défensivement afin d’offrir un magnifique spectacle ce jeudi soir, pour le compte de la 30ème journée du championnat.

Bien lancé dans le match grâce à la vitesse de Sébastien Cape et à une excellente défense (16/9 après 5′), les caennais ont fait la course en tête pendant plus de 37′ (23/21 après 10′, 41/35 après 20′, 59/48 après 30′), mais Quimper qui a du répondant et ne lâchera rien jusqu’à l’ultime minute.

Avec ses étrangers Jahsha Bluntt, Vyacheslav Bobrov et Dwight Burke, l’UJAP Quimper arrivait à transpercer la défense normande malgré la bonne organisation collective.

Mais côté caennais, on n’avait pas l’intention de laisser passer sa chance et tous les joueurs avaient décidé de se mettre sur leur 31 pour prendre des rebonds (Moustapha Diarra), mettre des points (Richie Gordon et BJ Monteiro), faire des passes décisives (Justas Sinica, Moustapha Diarra, Sébastien Cape et surtout Thomas Cornely qui malgré sa fracture du nez et son masque de protection s’engageait sans retenue). Belle victoire d’équipe avec une grosse solidarité, de la détermination, de la générosité et aussi beaucoup de maîtrise et de calme. Il fallait avoir les reins solides pour résister à la pression défensive finistérienne et ne pas trembler sur la ligne des LF.

Bravo aux joueurs qui ont parfaitement réagi après la défaite au GET Vosges la semaine dernière.

La semaine prochaine, le CBC se déplace à Challans avec la volonté de revenir avec la victoire pour se rapprocher encore un peu de la ProB. Pour réussir ce défi, les normands se doivent de remporter 3 de ses 4 derniers matches.

Les 2 prochains matches devront se faire en « pilotage automatique » suite aux 2 matches de suspension ferme et un mois avec sursis infligé par la commission de discipline à l’encontre du coach Hervé Coudray après son coup d’épaule lors de la rencontre du 20 janvier face à Souffelweyersheim.

En attendant savourons cette belle victoire et maintenant un seul mot d’ordre.

« Ne rien lâcher »

Let’s go CBC…

Quelques Statistiques :

CAEN
Richie Gordon 16 pts (5 fts prov), Brendon James Monteiro 18 pts (5 fts prov), Moustapha Diarra 9 pts (9 rbs, 4 pds), Sébastien Cape 10 pts (4 pds), Thomas Cornely 3 pts (5 rbs, 6 pds), Bryson Pope 5 pts, Justas Sinica 9 pts,  Etienne Plateau 3 pts, Ludovic Chelle 3 pts et Eddy Djédjé.
6 paniers à 3 pts, 22 paniers à 2 pts et 14/19 (74 %) aux lancers francs.

QUIMPER
Thomas Prost 1 pt (5 rbs), Dwight Burke 11 pts, Maxime Choplin 1 pt (6 pds, 5 fts prov), Mathieu Tensorer 2 pts, Jahsha Bluntt 16 pts (7 rbs, 5 pds), Vyacheslav Bobrov 12 pts (8 rbs), Ralph Temgoua 9 pts, Kevin Mondésir 7 pts (5 rbs), Fabien Hérard 5 pts et Marc-Antoine Hello.
4 paniers à 3 pts, 18 paniers à 2 pts et 16/26 (62 %) aux lancers francs.

45 fautes sifflées lors du match dont 22 pour Quimper et 23 contre Caen.


10 0317 Match CBC – BCGO

Et voilà, 13ème victoire consécutive,
cette fois-ci contre le BC Gries – Oberhoffen,
sur le score de 95 à 68…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

BJ Monteiro encore une fois très présent !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

La série continue avec une large victoire contre le BCGO dans un Palais des Sports de Caen encore une fois bondé…

C’est Gregg Thondique qui se met en évidence dès le début du match avec 2 pts suivi d’un contre, avant que les 2 équipes n’enchaînent les égalités (2-2, 1’18”), (4-4, 2’01”), (6-6, 3’07”), (9-9, 3’55”) et (12-12, 5’03”).
Le BCGO prend ensuite les commandes sans pouvoir décrocher les locaux qui reviennent au score par l’intermédiaire de Moustapha Diarra et 2 LF de BJ Monteiro en fin de 1er quart (17-19).

Au coude-à-coude…
-2 pour les locaux en ce début de 2ème quart, mais Caen reprend la mène après 2 pts de Moustapha Diarra imité par Richie Gordon (21-19, 11’10”).
Les deux équipes restent au coude-à-coude, Caen et Gries prennent la pôle position à tour de rôle.
Il faut presque attendre la fin du quart pour voir les Normands prendre 7 pts d’avance après 2 pts de BJ Monteiro (39-32, 17’46”), puis (41-34, 19’14”) après 2 pts de Ludovic Chelle. Un dernier LF de Rolandas Jakstas qui renvoie les deux équipes aux vestiaires (41-35).

Même si BJ Monteiro est à nouveau très présent en début de 3ème quart, Gries présente aussi de bons arguments avec Ovidijus Varanauskas et un Gregg Thondique toujours intenable (45-42, 22’09”). Glenn Duro ramène son équipe à 1 pt (45-44, 23’), mais c’est sans compter sur un 3 pts de Ludovic Chelle qui redonne un peu d’air aux cébécistes (48-44, 22’37”).
Pourtant, Gregg Thondique que l’on ne peut pas ignorer met à nouveau tout le monde d’accord (49-49, 25’48”), une dernière égalité intervient quelques secondes plus tard (51-51, 25’55”) avec 2 pts du meneur Ovidijus Varanauskas.
A partir de là, fin du suspense, le rouleau compresseur caennais va faire des dégâts, tout d’abord Richie Gordon, puis BJ Monteiro font parler le métier (58-51, 26’53”). Dans les 3’07” restantes, seuls Ahmed Doumbia et Gregg Thondique trouvent la cible pendant que Caen continue « d’allumer » avec le duo Gordon-Monteiro et Sébastien Cape en appui (70-54).

Aucune chance de retour…
Le dernier quart-temps ne change rien si ce n’est qu’une aggravation de l’écart, aucune chance de retour pour Gries qui prend l’eau, avec pour résultat final la victoire du cbc (95 à 68).

Un Cbc une nouvelle fois séduisant, qui a mis de l’intensité aussi bien en attaque qu’en défense. La paire Richie Gordon-BJ Monteiro au top, n’a pas non plus ménagé l’équipe adverse.

En face, une équipe de Gries – Oberhoffen qui possède une rotation moindre, et qui a dépensé beaucoup d’énergie mardi soir pour l’emporter face à Souffelweyersheim. Gregg Thondique égal à lui-même, a sorti encore une fois un très gros match. Ahmed Doumbia s’est aussi bien démené, mais n’a pas pu inverser la tendance.

Rendez-vous vendredi prochain avec le Get Vosges pour une 14ème victoire de suite ?? A suivre…

Le mot du coach, Hervé Coudray, après la victoire contre Gries – Oberhoffen !!

La série continue, Cbc 97/ Gries – Oberhoffen 68…

Le Cbc a remporté sa 13ème victoire consécutive en imposant son rythme à une équipe alsacienne qui a pendant un temps réussi à tenir, mais qui a fini par craquer dans le 2ème quart temps (+6 pour le CBC à la pause), puis dans le 3ème (+17 après 30′), pour exploser dans le dernier quart-temps (+27 à l’issue de la rencontre).

Les rotations et le rythme impulsé par les caennais n’ont pas permis à Gries de faire mieux que résister. La puissance intérieure, la défense agressive normande et les nombreux changements, avaient comme objectif de fatiguer un adversaire qui sortait d’un gros match remporté contre Souffelweyersheim dans un derby au prix de plusieurs joueurs à plus de 33′ de temps de jeu.
La clef était simple, les obliger à des efforts de course, pour attendre que l’énergie ne soit plus suffisante pour accélérer le rythme. Bien emmené par BJ Monteiro (double double une nouvelle fois), Richie Gordon qui a retrouve le niveau de la saison dernière, le Cbc a été complet en scorant à 3 pts, près du cercle (Moustapha Diarra à 100 % en 1ère période) et a surtout été consistant en ne relâchant à aucun moment la pression.

Avec un Palais des Sports encore une fois plein à craquer, les normands ne relâchent pas la pression et sont déjà en mode playoff afin de prouver à chaque adversaire qu’ils ne veulent rien lâcher.

Les 2 matches qui viennent vont être très importants. En déplacement à Epinal, vendredi prochain et en recevant Quimper le 23 mars, le Cbc a l’occasion d’imposer sa force à 2 adversaires du haut de tableau.

Réservez rapidement vos places pour le match contre Quimper car le Palais ne pourra surement pas accueillir tout le monde.

En attendant, concentrons-nous sur le GET Vosges.

A très bientôt et TOUS EN BLANC pour le match contre l’Ujap Quimper.
Let’s go CBC…

Quelques Statistiques  :

CAEN
Brendon James Monteiro 20 pts (11 rbs, 5 pds, 8 fts prov), Richie Gordon 24 pts (3 inter, 2 ctrs), Moustapha Diarra 12 pts, Ludovic Chelle 10 pts, Bryson Pope 7 pts, Thomas Cornely 10 pts, Sébastien Cape 4 pts, Justas Sinica 6 pts, Eddy Djédjé 2 pts et Etienne Plateau.
10 paniers à 3 pts, 26 paniers à 2 pts et 13/15 (87 %) aux lancers francs.

GRIES – OBERHOFFEN
Tommy Ghezala 2 pts, Ovidijus Varanauskas 8 pts (5 pds), Croucgnian Mendy 2 pts, Glenn Duro 3 pts, Gregg Thondique 26 pts (16 rbs), Lucas Diemer 4 pts, Ahmed Doumbia 15 pts (5 rbs), Rolandas Jakstas 8 pts, Rony Delar et Roman Mackowiak.
8 paniers à
3 pts, 17 paniers à 2 pts et 10/17 (59 %) aux lancers francs.

38 fautes sifflées lors du match dont 19 pour Gries – Oberhoffen et 19 contre Caen.


17 0303 Match CBC – CEP Lorient

Victoire du Caen Basket Calvados
contre une coriace équipe du CEP Lorient,
sur le score de 97 à 92…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

Les 2 meilleures éval du match face à face (Richie Gordon et Michael Craion JR) !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Il aura fallu attendre la fin des prolongations pour que le Caen Basket Calvados remporter sa 11ème victoire de suite, contre une équipe du CEP Lorient qu’on a bien du mal à croire en position de relégable…

Le Cbc rentre rapidement dans le vif du sujet avec l’inévitable Thomas Cornely (2-0, 0’13”), suivi quelques secondes plus tard de BJ Monteiro. Caen décolle mais Lorient reste dans les starting-blocks, Richie Gordon en profite en marquant 7 pts consécutifs, laissant des cépistes complètement en « dehors des clous », (11-0, 4’13”).
On se doute bien que cela ne va pas durer, c’est donc 4’54” après le début du match que Michael Craion marque les 2 premiers pts de son équipe sur LF. La machine lorientaise se met en route et c’est celle des caennais qui coince cette fois. Les points défilent et les visiteurs reviennent, le trio Milan Oluic, Jared Nawson et Michael Craion fait parlé de lui (11-12, 7’14”).
L’attaque silencieuse des cébécistes refait parler d’elle 3’43” après les derniers points de Richie Gordon, cette fois c’est Moustapha Diarra qui s’y colle, chaque équipe se rend alors coup pour coup.
Ce sont quand même les locaux qui virent en tête à la fin du 1er quart sur un lay-up au buzzer de Sébastien Cape (19-17).

La partie s’annonce serrée…
Dans le 2ème quart, on va assister à un chassé croisé, mais surtout à plusieurs égalités, aucune des 2 équipes n’arrivant à prendre le pas sur l’autre, (19-19, 10’39”), (24-24, 12’32”) et (29-29, 15’49”). Un nouveau panier de BJ Monteiro permet pourtant au Cbc de reprendre les commandes pour ne plus les quitter jusqu’à la 20ème minute.
A l’inverse du 1er quart, c’est Milan Oluic qui conclut la dernière action à 3” de la mi-temps, (39-38).
Le match est loin d’être fini, la partie s’annonce serrée entre celui qui veut conserver la « pole position » et celui qui veut sauver sa tête en N1.

Au retour des vestiaires Caen reprend sa marche en avant avec 3 pts de Justas Sinica (42-38, 20’54”). Mais comme dans le quart précédant, Lorient n’est pas venu pour faire de la figuration et regarder jouer son adversaire.
Bien au contraire, Michael Craion permet à son équipe de revenir une nouvelle fois à égalité avec 2 LF (47-47, 24’11”), imité par Milan Oluic (49-49, 25’26”) et par Jared Newson (51-51, 26’07”), le trio continue à faire parler de lui.
Michael Craion très actif, finit par donner l’avantage à ses coéquipiers, Destin Damachoua et Mathieu Bigote s’en mêlent aussi accentuant l’écart à +6, 56” avant le terme du 3ème quart.
Mais alors qu’on se dirige vers un handicap de 6 points pour le Cbc pour débuter le dernier quart-temps, Sébastien Cape plante un « Ave Maria » à 3 pts à 3 dixième de seconde de la sonnerie sur une remise en jeu de Bryson Pope, tout reste possible (58-61).

Les affaires semblent mal engagées…
Le dernier quart reste indécis, mais c’est le CEP qui va prendre l’ascendant sur des caennais peu inspirés. L’écart se creuse à nouveau est passe à +8 (58-66, 31‘25”), puis (60-68, 32’12”) toujours par l’intraitable Michael Craion.
Les affaires semblent mal engagées, mais c’est sans compter sur un Richie Gordon en grande forme ce soir, qui décide à ce moment précis de marquer son 4ème panier à 3 pts du match, tandis que le « feu follet » Sébastien Cape continue de transpercer la défense lorientaise.
Les 7 pts supplémentaires des Normands les font recoller à la marque (67-68, 33’54”), cependant Mathieu Bigote ne l’entend pas ainsi et redonne de l’air aux Morbihannais (69-76, 35’10”).
Il faut une grosse réaction des locaux pour que tout ce petit monde se retrouve une nouvelle à jouer au jeu du chat et de la souris. Alors que Bryson Pope donne 3 pts d’avance à son équipe après un panier de BJ Monteiro, le Cbc commet une faute sur un tir à 3 pts de Jared Newson 4” avant la fin de la rencontre. La main de celui-ci ne tremble pas sur la ligne des LF, et il va se faire le plaisir d’envoyer tout ce petit monde en prolongation (84-84).

PROLONGATION
C’est Thomas Cornely qui donne l’avantage aux cébécistes à l’entame des 5’, un avantage qui sera conservé jusqu’à la fin. Jared Newson prend ses responsabilités et fait parler son expérience, mais il n’arrivera cependant pas à inverser la tendance, mission accomplie avec une victoire sur le score de 97 à 92, un petit rappel ne fait pas de mal, comme quoi rien n’est jamais acquis et qu’il faut rester vigilant.

On pourrait dire que l’on n’a pas vu un grand Cbc ce soir, mais ce serait omettre la performance de Richie Gordon, l’explosivité de BJ monteiro et la vista de Sébastien Cape, sans oublier tous les autres sans qui la victoire ne serait pas possible.

Comme déjà cité en début d’article, il est très difficile de croire que cette équipe de Lorient soit actuellement relégable.
Elle peut s’appuyer sur un duo Jared Newson – Michael Craion JR de qualité capable de renverser les situations, et du retour en forme depuis quelques matchs de Mathieu Bigote. Elle reste combative et ne lâche rien, c’est à l’image de ce que l’on voit depuis très longtemps…

Rendez-vous mardi prochain au Centre Fédéral avec une revanche à prendre…

Quelques Statistiques  :

CAEN
Richie Gordon 27 pts (7 rbs), Brendon James Monteiro 19 pts (11 rbs, 5 pds), Sébastien Cape 15 pts (4 inter), Bryson Pope 12 pts, Thomas Cornely 8 pts (6 pds, 5 fts prov), Justas Sinica 5 pts, Moustapha Diarra 8 pts (6 rbs),  Ludovic Chelle 3 pts, Etienne Plateau et Eddy Djédjé.
7 paniers à 3 pts, 33 paniers à 2 pts et 7/13 (54 %) aux lancers francs.

LORIENT
Michael Craion JR 22 pts (9 rbs, 6 fts prov), Jared Newson 22 pts (7 rbs), Destin Damachoua 14 pts, Mathieu Bigote 15 pts (6 pds), Clément Faroux 6 pts (5 rbs, 5 pds), Milan Oluic 11 pts (7 rbs), Jason Bach 2 pts, Raphaël Giaimo, Sylvain Sautier et Christophe Sigiscar.
9 paniers à
3 pts, 26 paniers à 2 pts et 13/16 (81 %) aux lancers francs.

29 fautes sifflées lors du match dont 14 pour Lorient et 15 contre Caen.


17 0225 Match BC Orchies – CBC

C’est dans une Arena très bien remplie (4 500 personnes),
que le Cbc remporte sa 10ème victoire de suite,
sur le score 72 à 57…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

Jour de carnaval à la Devo Pévèle Arena !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Quel plaisir ce soir d’assister à un match dans une très belle salle, la Davo Pévèle Arena. Une rencontre sous le signe de la convivialité et du carnaval, avec un accueil « tip-top »…

Début de rencontre fébrile de part et d’autre, mais c’est Caen qui donne te ton avec des paniers de Ludovic Chelle et Thomas Cornely (0-4, 1’35”), Marquise Simmons marque les 2 premiers pts de son équipe sur LF  (2-4, 2’46”).
Tandis que Justas Sinica et Thomas Cornely incrémentent la marque (2-9, 3’29”), Orchies ne répond qu’avec des LF l’adresse étant fuyante en ce début de match, il faut attendre 5’21” de jeu avant que Zarko Rakocevic ne marque coup sur coup 2 paniers à 2 pts (7-11, 6’04”).
Même si le Cbc reste devant, l’écart ne varie pas, le 1er quart prend fin avec un léger avantage pour les visiteurs (13-17).

Une attaque caennaise qui….
Richie Gordon, Mustapha Diarra et Bryson Pope repartent rapidement à l’assaut du panier adverse dès le début du 2ème quart (13-23, 12’27”). Les orchésiens stabilisent l’écart et reviennent petit à petit (17-24, 14’02”) et (21-24, 16’43”) après 4 LF de Saouarata Cissé et d’Anthony Racine.
Une attaque caennaise qui reste muette pendant 4’21” avant que Thomas Cornely ne débloque tout ça (21-26, 17’39”). La fin du quart-temps va permettre aux cébécistes de doubler la mise en ce qui concerne l’écart, coup de sifflet (25-33), un matelas de 8 pts avant de commencer la 2ème période.

Bien que dominé au rebond, le Cbc accentue encore son avance dans le 3ème quart. Et pourtant, les orchésiens sont revenus 3 fois à -6, mais rien n’y fait, la défense caennaise est toujours très présente, et faire le yoyo fatigue aussi.
A la 30ème minute le différentiel est de 13 pts, autant dire que cela paraît mal engagé pour Orchies (43-56).

Les jeux sont faits…
Le bateau orchésiens prend l’eau dans le dernier quart l’écart passant à +20 (45-65, 35’31”) après 3 pts de Sébastien Cape. Les 5 minutes restantes ne changeront rien, les jeux sont faits, chaque camp prenant soin d’éviter quoi que ce soit.
Victoire de Caen (57-72).

Des caennais qui ont maîtrisé le match de bout en bout avec une grosse défense ne laissant que 57 pts aux Nordistes, mais qui rendent une copie un peu légère au rebond, pourtant l’essentiel est là, la victoire.

Les absences des 2 meneurs Hugo Dumortier et Benjamin Smith ne sont pas étrangères au résultat, il est vrai qu’il est très difficile voire de s’en sortir sans meneur. Si on ajoute à ça une adresse à 3 pts catastrophique pour la meilleure équipe du championnat à cet exercice, alors l’emporter devient mission impossible. Orchies a fait avec les moyen du bord, et c’est longtemps accroché.

La semaine prochaine réception du CEP de Lorient, un match piège avec une équipe qui vient de battre Souffelweyersheim, ce qui n’est pas chose facile…

Le mot du coach, Hervé Coudray, après la victoire contre Orchies !!

10ème victoire consécutive du CBC à Orchies sur le score de 57/72.

En déplacement dans le nord samedi soir, les joueurs du Caen BC se savaient en danger en jouant l’autre équipe en forme de NM1 qui venait de battre Souffelweyersheim dans sa salle et qui venait d’enchaîner 13 victoires en 15 matches. Mais les normands sont en forme et les 9 victoires à suivre ont donné de la confiance, de la sérénité aux joueurs caennais.

Bien entrés dans le match avec une bonne défense et un jeu rapide, posant des difficultés aux joueurs d’Orchies, le CBC a fait la course en tête pendant la totalité de la rencontre. S’appuyant sur Moustapha Diarra et Richie Gordon, les caennais ont joue avec sérieux et ont contrôlé le match en évitant de laisser la confiance s’installer dans l’équipe adverse malgré le soutien de 4500 supporters (déguisés pour certains pour fêter le carnaval) dans la très belle Arena d’Orchies. L’ambiance aurait du être chaude mais le jeu caennais a tempéré l’ardeur des nordistes.

Menant de 8 à la pause avec seulement 25 pts encaissés, puis de 13 à la 30ème minute grâce à un tir a 3 pts sur le buzzer d’Etienne Plateau, les caennais ont pu sereinement aborder les 10 dernières minutes et l’emporter de 15 points.

Belle victoire en déplacement, 10ème victoire consécutive avant de recevoir Lorient vendredi qui vient de battre Souffelweyersheim à domicile.

Ne rien lâcher, rester concentré et continuer de faire les efforts ensemble pour poursuivre cette belle série dans un Palais des Sports de Caen que l’on souhaite plein comme un oeuf pour la venue du CEP Lorient.

On compte sur vous !!

Let’s go CBC…

Quelques Statistiques :

CAEN
Richie Gordon 16 pts (6 rbs), Ludovic Chelle 14 pts, Moustapha Diarra 14 pts (6 rbs), Bryson Pope 6 pts, Justas Sinica 6 pts, Thomas Cornely 4 pts, Sébastien Cape 3 pts,  Brendon James Monteiro 4 pts (7 rbs), Etienne Plateau 5 pts et Eddy Djédjé.
6 paniers à 3 pts, 22 paniers à 2 pts et 10/12 (83 %) aux lancers francs.

ORCHIES
Anthony Racine 10 pts, Joffrey Verbeke 6 pts (9 rbs), Marquise Simmons 10 pts (8 rbs), Souarata Cissé 14 pts, Moustapha Diop 5 pts, Chrislain Cairo 4 pts (7 rbs), Zarko Rakocevic 8 pts (6 rbs), Floryan Déprez et Gautier Pad.
13 paniers à 3 pts, 21 paniers à 2 pts et 12/21 (57 %) aux lancers francs.

43 fautes sifflées lors du match dont 20 pour Orchies et 23 contre Caen.


17 0217 Match CBC – URB 35

Et de 9 avec la victoire du Caen Basket Calvados
contre l’Union Rennes Basket 35,
sur le score de 71 à 50…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

Une victoire sans surprise !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Pour continuer sur sa lancée, le Cbc se devait de l’emporter ce soir dans son antre contre des Rennais qui ont beaucoup de mal à l’extérieur. C’est chose faite, la série continue…

El Kabir Pene marque les 2 premiers pts de la rencontre (0-2, 1’13”), tandis que les caennais ont du retard à l’allumage. Thomas met les 2 équipes à égalité (2-2, 2’55”), avant que BJ Monteiro ne rajoute 2 pts supplémentaires (4-2, 3’21”).
Cette fois ce sont les rennais qui reviennent au score (4-4, 3’36”) par l’entremise d’Anthony Hill, 2ème et dernière égalité du match.
A ce moment précis, Rennes cale et reste pendant 3’13” sans marquer le moindre point, de son côté les cébécistes allument de toutes parts, « and one » de Thomas Cornely et 3 pts de Justas Sinica (10-4, 4’23”), puis BJ Monteiro, Ludovic Chelle et Richie Gordon (16-4, 5’38”), Anthony Hill stoppe alors l’hémorragie (16-6, 6’49”).
Le Cbc continue sa marche en avant et creuse un peu plus l’écart pour atteindre la fin du 1er quart avec 17 longueurs d’avance (25-8).

Un score de parité…
Dans le 2ème quart les adversaires du jour se neutralisent, aucune des 2 équipes ne prend l’ascendant sur l’autre avec un score de parité 20 à 20.
On atteint donc la mi-temps toujours avec cet écart de +17 en faveur des locaux (45-28).

En début de 3ème quart, c’est la panne sèche du côté des Normands, 1 seul petit point de Thomas Cornely en 6’21” de jeu, les rennais qui n’en demandaient pas temps en profitent et reviennent à -8 après un panier d’Ousmane Samba Dia (46-38, 25’49”), mais sans pouvoir faire mieux pendant tout ce temps.
L’URB 35 vient peut-être de laisser passer sa change, tandis que Bryson Pope relance la machine avec 3 pts auxquels il en ajoute 2 2’11” plus tard (51-38, 28’22)”.
Peu de points dans ce quart, avec un 12 à 8 Rennes reste à la peine malgré les opportunités qui ce sont présentées (63-40).

Caen déroule et assure l’essentiel…
Le dernier quart-temps ne va en rien bouleverser le résultat final, si ce n’est que Caen déroule et assure l’essentiel sans se faire peur, la maîtrise du jeu est caennaise et le restera.
Avec seulement 10 pts contre 21 il était difficile de pouvoir espérer mieux, victoire locale (71-50).

Pas grand chose à dire sur cette rencontre, si ce n’est que le Cbc a tranquillement maîtrisé son sujet lui permettant de faire tourner son effectif face à une équipe de Rennes diminuée avec les absences de Ben Driss, Vukan Zivkovic et Daviin Davis.

Rendez-vous samedi prochain à Orchies pour une 10ème victoire de suite ?? Et bien attendons, cette échéance est une autre histoire, à suivre…

Le mot du coach, Hervé Coudray, après la victoire contre Rennes !!

La série continue (9ème victoire de suite) et on ne s’en lasse pas….

Le CBC auteur d’un début de match de très bon niveau a pris sa revanche face à Rennes sur le score de 71/50 ce vendredi soir.
Dans un Palais des Sports bondé, comme lors des grandes soirées de playoff (on a du refusé du monde), le CBC n’a pas traîné pour marque son territoire et prendre le large. En effet, après 5′ de jeu, il menait déjà 12/4 puis 25/8 après 10′ et même 39/12 lors du 2ème quart-temps…
Avec +10 à la pause (43/33), les caennais accentuaient leur avance au retour des vestiaires (58/43) grâce à un collectif bien en place.

Sans aucune balle perdue en 12′, un ballon qui circule vite et bien, et qui trouve à chaque fois les joueurs démarqués, plus une défense qui ne laisse que peu d’espace à ses adversaires (handicapés par les absences pour blessure de Daviin Davis et Vukan Zivkovic), le CBC récite parfaitement sa partition.
Les équipes rejoignent les vestiaires sur un score confortable en faveur du Cbc de 45/28.

Il n’est jamais facile d’aborder une 2ème période avec une avance aussi importante et les caennais vont s’en rendre compte rapidement, car les rennais n’ont pas pour habitude de lâcher prise aussi facilement. En infligeant un 8/0 en début de 3ème quart, l’Union Rennes Basket revient d’abord à 45/32, puis à -8 pts un peu plus tard (46/38).
Le CBC accélère alors une seconde fois et l’écart se creuse à nouveau 53/40 puis 62/45 et enfin 71/50.

Avec 7 joueurs qui assurent 7 pts et plus, et 9 joueurs avec plus de 15′ de temps de jeu, la densité de l’équipe caennaise a pu s’exprimer.

Les défaites de Quimper à Challans et de Souffelweyersheim à domicile contre Orchies (adversaire du CBC samedi prochain 25/02), permettent au Caen Basket Calvados de s’emparer de la tête du championnat de nationale 1.
Le parcours est encore long et il sera semé d’embûches jusqu’à l’ultime rencontre.
Restons concentrés afin de ne pas se relâcher au risque d’interrompre cette série de victoires en cours.

Prochain match à Caen le vendredi 3 mars contre une autre équipe bretonne : Lorient.
Attention devant l’affluence grandissante au Palais des Sports, il est plus prudent de réserver ses places (chez nos revendeurs habituels) dans la semaine précèdent le match.
Let’s go CBC…

Quelques Statistiques  :

CAEN
Moustapha Diarra 10 pts (12 rbs), Brendon James Monteiro 12 pts (5 rbs), Bryson Pope 11 pts, Sébastien Cape 9 pts (6 pds), Ludovic Chelle 7 pts, Richie Gordon 7 pts (5 rbs), Thomas Cornely 7 pts (6 rbs, 5 fts prov), Justas Sinica 3 pts, Etienne Plateau 3 pts et Eddy Djédjé 2 pts.
5 paniers à 3 pts, 22 paniers à 2 pts et 12/19 (63 %) aux lancers francs.

RENNES
Ludovic Negrobar 13 pts (9 rbs), Joffrey Sclear 6 pts (6 rbs), El Kabir Pene 4 pts, Ousmane Samba Dia 6 pts, Johan Rathieuville 12 pts (5 pds), Anthony Hill 9 pts (8 rbs, 5 fts prov), Philippe Gautier (6 rbs), Lucas Fontaine, Edouard Esneu-Doguet et Daviin Davis.
4 paniers à
3 pts, 16 paniers à 2 pts et 6/8 (75 %) aux lancers francs.

37 fautes sifflées lors du match dont 21 pour Rennes et 16 contre Caen.


17 0207 Match CBC – Sorgues Avignon

7ème victoire de suite pour le CBC,
cette fois c’est le SAP Vaucluse Basket qui s’incline,
sur le score de 87 à 70…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

La lutte présumée n’a pas eu lieu !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

On était en droit de s’attendre à un match difficile ce soir pour les joueurs du Cbc sachant que le SAP venait de battre après 2 prolongations Souffelweyersheim avec un panier à 3 pts au buzzer de Darius Tarvydas…

C’est donc ce Darius Tarvidas qui marque les premiers points de la rencontre, Richie Gordon en fait de même quelques secondes plus tard (2-2, 0’31”). Sur l’action suivante, Daye Kaba permet à son équipe de reprendre 3 pts d’avance grâce à un « and one », (2-5, 2’11”).
La machine locale décide alors de s’emballer, une pluie de points s’abat sur la tête du SAP, Thomas Cornely, Ludovic Chelle et aussi Justas Sinica (8 pts), alimentent la marque tandis que celle des visiteurs est en panne. Un 15 à 0 en 3’06” fait très mal à l’adversaire, et quand Brice Piérard finit par touver la cible, le score est de (17-7, 5’17”).
Un répit de courte durée, puisque seulement 4 pts de Darius Tarvydas viennent incrémenter le score des Vauclusiens pendant que les Caennais continuent d’avancer avec Moustapha Diarra, Sébastien Cape et BJ Monteiro.
Le 1er quart prend fin avec un net avantage des cébécistes (27-11).

Les attaques s’équilibrent…
Les dix minutes suivantes voient les attaques s’équilibrer, et les deux équipes se rendre coup pour coup.
Même si Caen se retrouve à +16 (31-15, 13’33”) après 3 pts d’Etienne Plateau, le SAP revient à -7 avec 3 pts de Deremy Geiger (31-24, 15’31”), mais rien n’y fait et l’écart se creuse à nouveau en restant aux alentours de celui du 1er quart.
Chacune des deux équipes regagnent alors son vestiaire avec un +14 pour Caen (44-30).

Richie Gordon et BJ Monteiro passent à l’action dès le début de la 2ème période (48-30, 20’40”), Bennet Davis et Deremy Geiger ripostent à leur tour et le score se stabilise (48-34, 21’31”) et (50-36, 22’37”).
A ce moment précis, le SAP encaisse un nouveau 11 à 0 en 4’27” (61-36, 27’04”), avec 25 pts de retard on se demande bien ce que vont pouvoir faire les Vauclusiens. Une réaction timide se fait sentir, mais le 3ème quart se termine sur le score de 63 à 43.

Un différentiel trop peu important…
Les défenses se desserrent enfin, ce qui permet au tableau d’affichage de gonfler un peu plus. Mais le Cbc gère son avance sans trop d’inquiétude.
Le coach Hervé Coudray se permettant d’ouvrir le banc en faisant entrer en jeu Eddy Djédjé et Bryan Coudray afin d’économiser les joueurs.
Comme dans le 2ème quart, c’est le SAP qui remporte le 4ème (24-27), un différentiel trop peu important pour pouvoir espérer quoi que ce soit dans cette rencontre.
Les locaux maîtrisent la fin du match et l’emporte assez facilement sur le score de 87 à 70.

Le Cbc nous a régalé de nombreuses actions variées, que ce soit par des passes décisives ou des « dunk ».
7 joueurs à 8 pts et plus, une menace qui peut donc venir de partout, mais un rebond encore en deçà de l’adversaire.

Le SAP, s’est vite retrouvé en difficulté, et n’a pas su trouver les solutions pour revenir. L’absence de Cheick Soumaoro et les 2 prolongations de leur dernier match, ont très certainement fragilisé l’équipe.

Belle victoire, mais déjà se profile à l’horizon le match de samedi prochain à Saint Vallier, qui était venu gagner au Palais des Sports lors de la phase aller.

Quelques Statistiques :

CAEN
BJ Monteiro 12 pts (5 rbs, 12 pds, 5 fts prov), Etienne Plateau 8 pts, Ludovic Chelle 9 pts, Justas Sinica 8 pts (3 ctrs), Moustapha Diarra 19 pts (6 rbs), Thomas Cornely 8 pts (6 pds), Richie Gordon 14 pts, Sébastien Cape 5 pts, Eddy Djédjé 4 pts et Bryan Coudray.
7 paniers à 3 pts, 27 paniers à 2 pts et 12/15 (80 %) aux lancers francs.

SORGUES AVIGNON
Daye Kaba 3 pts, Brice Piérard 2 pts, Tom Foucault 5 pts, Deremy Terell Geiger 18 pts (5 rbs), Bennet Davis 6 pts, Dylan Gana 8 pts, Antoine Liorel 3 pts, Darius Tarvydas 13 pts (5 rbs, 6 fts prov), Rafaël Lopez 12 pts (5 rbs) et Mourad Benkloua.
7 paniers à 3 pts, 20 paniers à 2 pts et 9/15 (60 %) aux lancers francs.

37 fautes sifflées lors du match dont 19 pour Sorgues Avignon et 18 contre Caen.


17 0203 Match UB Chartres M – CBC

Victoire du Caen Basket Calvados
contre l’UB Chartres Métropole,
sur le score de 77 à 74 après un match très disputé…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

Ludovic le métronome !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Pour continuer sa série en cours le Cbc n’avait pas le droit à l’erreur ce soir, gagner à Chartres n’était pas une simple affaire, sachant que Rueil et Quimper sont tombés là-bas…

Thomas Cornely aime ouvrir le bal pour Caen en ce moment, et pour ne pas déroger à la règle, c’est encore une fois lui qui marque au bout de 10” de jeu, la réponse d’Harry Disy ne se fait pas attendre et celle de Jonathan Mitchell non plus (4-2, 1’53”).
Les cébécistes enchaînent alors les 3 pts, c’est d’abord Justas Sinica, puis Thomas Cornely qui se mettent en évidence, avant que Ludovic Chelle ne ferme la marche. Pendant ce temps BJ Monteiro a ajouté 2 pts supplémentaires, seul Mantas Ruikis apporte 3 pts côté chartrain pendant 4’21”.
On en est à (7-13, 6’14”) avant que Kevin Bichard ne ramène son équipe à 3 pts avec un ”and one”, mais BJ Monteiro repart de l’avant (10-16, 7’45”). Les 2 dernières minutes du 1er quart ne change pas grand chose et prend fin sur le score de (13-21).

L’écart se stabilise…
Patrick Clerence permet à son équipe de rester au contact dans le début du 2ème quart, tandis que Sébastien Cape lui répond (17-25, 10’52”).
2 LF de Moustapha Diarra et un panier de Richie Gordon accroissent l’écart (17-29, 11’35”), un 3 pts de Ludovic Chelle porte même l’avance à +14 (22-36, 24’57”), entre-temps Etienne Plateau qui revient d’un très long moment de convalescence marque 2 pts, mais Olivier Romain et Jonathan Mitchell permettent aux locaux de garder le contact 27-36, 16’17”).
Quoi qu’il en soit l’écart se stabilise pour laisser le Cbc d’atteindre la mi-temps avec +10 (33-43).

Les Normands reparte de plus belle dès le retour des vestiaires en prenant à nouveau 14 pts d’avance avec 3 pts de Justas Sinica (35-49, 21’40”), mais comme à chaque fois les Euréliens reviennent (38-49, 22’09”) et (43-51, 24’31”).
On prend les mêmes et on recommence +15 pour les visiteurs (43-58, 25’52”) après 2 pts de Richie Gordon et Thomas Cornely, suivi d’une remontée de Chartres avec un Olivier Romain qui va se faire de plus en plus présent pour être l’instigateur de la révolte chartraine.
Pour l’heure, le 3ème quart se termine avec 8 pts d’avance pour Caen (54-62).

Dans cette fin de match…
Olivier Romain donne le tournis à la défense caennais avec 10 pts dans le dernier quart, il sonne la révolte pour les Euréliens qui ne lâchent rien, bien au contraire.
Dans cette fin de match au couteau, l’intensité monte encore d’un cran, cette fois encore Chartres refait son retard petit à petit, à -4 après 3 pts d’Olivier Romain (63-67, 23’57”), Justas Sinica fait parler son expérience avec lui aussi un 3 pts, qui arrive au bon moment (63-70, 24’41”).
Caen conserve entre 6 et 8 pts d’avance jusqu’à 1’23” terme, moment ou un 2 pts de Jonathan Mitchell laisse une nouvelle fois 4 pts de différence (60-64).
Même si les chartrains avaient pu faire un holp-up, la maîtrise reste caennaise dans les derniers instants avec une victoire 74-77.

Match sous haute intensité, Chartres a mis beaucoup de temps pour prendre la mesure de son adversaire, une 1ère mi-temps difficile qui a nécessité de la dépense d’énergie pour revenir au score. Même si la 2ème fut bien mieux il aura manqué le dernier coup de rein pour pouvoir l’emporter.

Quant aux caennais ils ont une nouvelle fois réparti la marque de manière assez homogène, avec une mention spéciale pour Ludovic Chelle auteur d’un 6/10 à 3 pts, sans oublier Richie Gordon qui revient petit à petit et notre « nouvel intérieur » Thomas Cornely auteur de 9 rbs ce soir.
On pourrait dire que l’expérience de certains joueurs a encore pesé sur la rencontre dans les moments décisifs, quoi qu’il en soit la 6ème victoire de rang est là…

Rendez-vous pour la prochaine échéance mardi soir au Palais des Sports de Caen avec la réception de Sorgues Avignon…

 

Le mot du coach, Hervé Coudray, après la victoire contre Chartres !!

6ème victoire consecutive du CBC apres un match bien maitrise a Chartres sur le score de 77/74.

La belle dynamique de victoire qui accompagne le Cbc se poursuit avec une deuxième victoire en déplacement.
Après être aller battre Tarbes en déplacement les Normands ont parfaitement négocié ce 2ème déplacement de suite en contrôlant le match du début a la fin. Bien emmenés par Ludovic Chelle et Richie Gordon qui retrouve progressivement son niveau, les Normands ont pris un bon départ et ont de suite mis la pression sur Chartres.
Menant de 10 à la pause (33/43), les caennais accentuaient leur avance au retour des vestiaires (58/43) grâce à un collectif bien en place (6 joueurs à plus de 8).

Le dernier quart-temps voyait Chartres revenir à quelques longueurs du CBC mais les possessions importantes étaient bien maîtrisées.
Le match à domicile contre Avignon dès mardi à 20h00 pour poursuivre la série.

Bon week-end, et à mardi soir.
Let’s go CBC…

Quelques Statistiques  :

CAEN
Ludovic Chelle 18 pts (5 pds), Brendon James Monteiro 10 pts (5 rbs, 7 pds), Richie Gordon 14 pts (10 rbs), Thomas Cornely 11 pts (9 pds), Justas Sinica 9 pts, Moustapha Diarra 8 pts, Sébastien Cape 5 pts (5 pds), Etienne Plateau 2 pts et Eddy Djédjé.
8 paniers à 3 pts, 32 paniers à 2 pts et 17/19 (89 %) aux lancers francs.

CHARTRES
Jonathan Mitchell 10 pts (5 pds), Olivier Romain 20 pts (7 fts prov), Jérémy Ricard-Dorigo 3 pts, Mantas Ruikis 12 pts, Kevin Bichard 16 pts (6 rbs, 5 pds), Patrick Clerence 6 pts, Harry Disy 7 pts (11 rbs), Damien Pistre et Rosaire Malonga.
7 paniers à
3 pts, 20 paniers à 2 pts et 13/16 (81 %) aux lancers francs.

34 fautes sifflées lors du match dont 16 pour Chartres et 18 contre Caen.


17 0120 Match CBC – Souffelweyersheim

C’est au terme d’un match rugueux,
que le Cbc se défait du Basket Club Souffelweyersheim,
sur le score de 77 à 73…

Cliquer sur le lien Facebook sous la photo
pour découvrir les photos du match :

Richie Gordon est de retour !!

Lien toutes les photos
sur Facebook

Match d’une grande importance ce soir au Palais des Sports de Caen, où, le Cbc se devait de remporter la victoire contre Souffelweyersheim sous peine de voir la 1ère place s’éloigner définitivement d’ici la fin de la saison…

Et c’est parti pour 40 mns de folie.
Ruphin Kayembé ouvre le compteur côté Alsaciens dès 9” de jeu, Ludovic Chelle, BJ Monteiro et Thomas Cornely inversent rapidement la tendance pour prendre la mène (7-2, 1’13”).
Il ne faut pas s’enflammer pour autant, la rencontre ne fait que commencer, et effectivement Souffelweyersheim revient au contact après 2 pts d’Elesson Mendy (7-6, 1’58”), mais Thomas Cornely redonne un peut d’air aux locaux avec 3 pts supplémentaires (10-6, 2’21”).
A partir de ce moment là , 2 joueurs chez les visiteurs vont se mettre en évidence en attaque, Valentin Correia avec 10 pts dans le 1er quart et Giedrus Staniulis qui permettent à leur équipe de rester au contact des Normands.
Un 2 pts de Valentin Correia donne même aux visiteurs la possibilité de passer devant (21-22, 9’16”), mais c’est Moustapha Diarra sur un dunk rageur qui permet aux cébécistes de virer en tête à la fin des 10 premières minutes (24-22).

Caen prend une longueur d’avance…
Le 2ème quart-temps voit les opposants rester au coude à coude, (26-25, 11’10”), (30-28, 13’31”), (32-30, 15’09”) et (37-35, 17’54”), la bataille fait rage, aucune des 2 équipes ne voulant céder une once de terrain.
Poutant Caen finit par prendre une longueur d’avance, Bryson Pope et Richie Gordon creusent l’écart (44-35, 19’32”), avant qu’Adam El Ghazi ne ramène son équipe à -7 pts à 6” de la fin de la 1ère période (44-37).

Le 2ème mi-temps s’annonce serré, mais petit à petit Caen accroît son avance, BJ Monteiro, Moustapha Diarra, Justas Sinica et 2 LF de Richie Gordon portent le score à (60-42, 24’59”), puis (62-44, 26’30”).
On pourrait croire que la messe est dite, mais quand on connait Souffelweyersheim on sait que rien n’est fait tant que le coup de sifflet final n’a pas retenti, avec pour exemple la défaite d’Andrézieux qui a mené de 16 pts dans le 3ème quart.
Souffelweyersheim n’est pas 1er au classement pour rien, et la réaction tant attendue arrive, cette fois c’est l’attaque caennaise qui reste muette, et ça pendant 6’13” à cheval sur les 2 derniers quarts-temps.
Les Alsaciens en profitent donc, Ruhin Kayembé, Valentin Correia et Giedrus Staniulis ne se privent pas en enquillant 8 pts consécutifs, le 3ème quart-temps prend fin sur le score de (62-52).

…et finit par se réduire…
Le dernier quart démarre sur les mêmes bases que la fin du 3ème, l’avance caennaise fond comme la neige au soleil et finit par se réduire à une peau de chagrin, 3 tout petits pts d’avance (62-59, 33’30”) après 2 pts de Fabien Ateba.
Un 15 à 0 en 5’45”, voilà de quoi redonner du baume au cœur des Souffelweyersheimois et à contrario inquiéter très fortement des Caennais, mais quoi qu’il en soit relancer le suspense pour la fin du match.
Caen plie, mais ne rompt pas, BJ Monteiro relance la machine avec 1 LF, suivi d’un tir primé de Ludovic Chelle et de Thomas Cornely (67-59, 35’12”). On respire un peu mieux dans la salle, mais les visiteurs restent intraitables et finissent par revenir à 2 pts (71-69, 37’56”).
Comme bien souvent, BJ Monteiro prend ses responsabilités et redonne de l’air à son équipe avec 3 pts supplémentaires (74-69, 39’32”), 5 pts d’avance qui suffiront pour l’emporter face à des concurrents tenaces, score final (77-73).

Match avec de l’engagement de part et d’autre du terrain, Souffelweyersheim a posé pas mal de problèmes au rebond, mais Caen a su compenser par des interceptions et ses passes décisives.
A défaut du point average, la victoire est là, le championnat s’en retrouve relancé avec Souffelweyersheim à 1 pt et Quimper qui sera lui aussi demain soir à 1 pt ou à égalité de pt avec le Cbc s’il perd. Mais la route est encore longue et le chemin semé d’embûches, pour tout le monde d’ailleurs, alors cela reste une affaire à suivre de très près…

Quelques Statistiques :

CAEN
BJ Monteiro 18 pts (6 pds, 7 fts prov), Richie Gordon 18 pts (8 rbs, 3 inter), Ludovic Chelle 10 pts (4 inter), Thomas Cornely 11 pts (5 pds), Moustapha Diarra 14 pts (5 fts prov), Bryson Pope 3 pts, Justas Sinica 3 pts, Sébastien Cape et Eddy Djédjé.
6 paniers à 3 pts, 20 paniers à 2 pts et 19/24 (79 %) aux lancers francs.

SOUFFELWEYERSHEIM
Frédéric Minet 1 pt, Giedrus Staniulis 19 pts (9 rbs), Valentin Correia 21 pts (8 rbs), Fabien Ateba 7 pts, Fabyon Harris 4 pts, Elesson Mendy 5 pts, Ruphin Kayembé 13 pts (7 rbs), Adam El Ghazi 6 pts et Julien Delmas.
5 paniers à 3 pts, 25 paniers à 2 pts et 8/14 (57 %) aux lancers francs.

42 fautes sifflées lors du match dont 25 pour Souffelweyersheim et 17 contre Caen.


1 2 3 5
Les Derniers Articles

    Brad Waldow, un poste 5 au CBC !!

    Les dirigeants du Caen Basket Calvados ont bouclé le recrutement de l’effectif professionnel en enrôlant Brad Waldow (2,08m – 113 kgs), un solide poste 5 américain en provenance de Pologne. Âgé de 26 ans, le Texan né à Houston, sort d’une excellente université figurant parmi les meilleures du pays, Saint Mary’s, progressant chaque saison, en […]

    plus...

    Mel Esso-Essis, un espoir au CBC

    Les dirigeants du Caen Basket Calvados finalisent le recrutement de l’effectif pour la saison 2018/2019 en recrutant un jeune ailier, Mel Esso-Essis (20 ans) en provenance du champion de France de Jeep Elite, Le Mans. Le natif de Chambray-les-Tours (37) a fait ses premiers pas dans la Sarthe, à Sablé, de poussin jusqu’en minime, avant […]

    plus...

    Gaëtan Clerc, un poste 2/1 au CBC !!

    Le Caen Basket Calvados poursuit sa phase de recrutement en enrôlant Gaëtan Clerc (1,89m) en provenance du Sluc Nancy (Pro B). Ce combo-guard peut donc évoluer sur les deux postes de meneur de jeu et d’arrière. Âgé de 26 ans, le natif d’Ecully (Rhône) possède déjà un beau palmarès. Formé au Sluc Nancy, il remporte […]

    plus...

    Paul-Lou Duwiquet, un poste 2 au CBC !!

    Le staff du Caen Basket Calvados poursuit la construction de son effectif pour la saison prochaine en annonçant la signature de Paul-Lou Duwiquet (1,95m) en provenance de Quimper (Pro B). Âgé de 23 ans, le natif de Calais occupe le poste d’arrière et peut évoluer en tant que meneur de jeu. Formé à Gravelines de […]

    plus...

    Jerrold Brooks, un meneur US au CBC !!

    Le staff du Caen Basket Calvados poursuit la construction de l’effectif version 2018/2019 en vue d’aligner une équipe compétitive pour sa 2ème saison en Pro B. Après les prolongements de contrat de Marc-Eddy Norelia, BJ Monteiro, Bryson Pope et David Ramseyer, ainsi que le renfort d’Aurélien Salmon, c’est un meneur de jeu américain qui débarque […]

    plus...

    Aurélien Salmon, un poste 4 au CBC !

    Après le prolongement d’une année de contrat de Marc-Eddy Norelia, les dirigeants du CBC poursuivent la construction du nouvel effectif pour la saison 2018/2019. La première recrue, qui renforcera le roster, arrive de la Pro A avec Aurélien Salmon (2,02m) qui évoluait à Boulazac, et a signé pour 2 saisons à Caen. Âgé de 31 […]

    plus...

    Antoine Michon, le nouveau coach du CBC !

    Afin de remplacer Hervé Coudray en fin de contrat et non prolongé après cinq belles années au club, les dirigeants souhaitaient trouver un profil expérimenté ayant une très bonne connaissance de la Pro B avec un projet à moyen terme. Ils ont jeté leur dévolu sur Antoine Michon, un profil correspondant parfaitement à la recherche. […]

    plus...

    Chorale Roanne Basket

    Le Caen Basket Calvados reçoit ce vendredi, pour le compte de la 6ème journée de Pro B, le co-leader invaincu (avec Lille et Orléans), la Chorale de Roanne. Auteur d’une dernière saison mitigée eu égard aux prévisions des spécialistes le désignant parmi les favoris pour la montée en Pro A, ne terminant qu’à une modeste […]

    plus...

    David Ramseyer, un intérieur franco-suisse au CBC !

    Après quasiment cinq semaines de recherche, les dirigeants du Caen Basket calvados ont déniché l’intérieur tant attendu afin de pallier la blessure de Marc-Eddy Norelia. Le staff a jeté son dévolu sur David Ramseyer (2,02m), un poste 5/4 ayant la double nationalité française et suisse. Agé de 30 ans, David est né, et a été […]

    plus...

    Anthony Odunsi, pigiste au CBC !

    Le Caen Basket Calvados vient de faire appel à un pigiste médical pour pallier l’absence de BJ Monteiro pendant un mois.  Le staff a jeté son dévolu sur Anthony Odunsi (1,90m) , un poste 2 doté d’un double passeport américain et nigérian, avec le statut « Cotonou ». Âgé de 25 ans, Anthony a été formé aux […]

    plus...